NOUVELLES

Le bénéfice net de Telus grimpe à 328 millions $ au deuxième trimestre

03/08/2012 08:40 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le tableau s'annonce plus positif que prévu pour Telus (TSX:T) en matière de revenus, en raison d'une solide division du sans-fil entraînée par les téléphones intelligents, a indiqué l'entreprise, vendredi, après avoir fait état d'une hausse de ses profits au deuxième trimestre.

Telus a profité de l'occasion pour annoncer avoir revu à la hausse, de 50 millions $, sa prévision de revenus pour l'exercice 2012, qui est désormais de 10,75 milliards $ à 11,05 milliards $.

«Si vous regardez notre secteur du sans-fil, il n'y a pas vraiment un aspect qui ne fonctionne pas à fond», a déclaré Joe Natale, chef des services commerciaux de Telus.

«Nous continuons d'ajouter des clients — clients qui veulent des téléphones intelligents», a-t-il ajouté.

Le secteur du sans-fil de la compagnie de Vancouver, exploité sous les bannières Telus et Koodo, comptait 112 000 nouveaux abonnements aux services mobiles postpayés pendant le trimestre, en hausse de 22 pour cent par rapport à la même période de l'exercice précédent. Ces clients signent habituellement de lucratifs contrats de trois ans pour les appareils intelligents iPhone, BlackBerry et Android, et ils représentent une mesure clé de la performance de la division du sans-fil d'une entreprise de télécommunications.

Les clients de Telus qui utilisent des téléphones intelligents représentent maintenant 59 pour cent des abonnés aux services postpayés, comparativement à 42 pour cent il y a un an, a précisé la société.

À titre de comparaison, Rogers (TSX:RCI.B) a ajouté 87 000 nouveaux abonnements aux services mobiles postpayés pendant son deuxième trimestre. Les clients de Rogers qui utilisent des téléphones intelligents représentent 63 pour cent des abonnés aux services postpayés.

Le président et chef de la direction de Telus, Darren Entwistle, a observé que les résultats de la section du sans-fil avaient permis à l'entreprise de revoir à la hausse ses prévisions financières.

Telus a réalisé un bénéfice net de 328 millions $ au deuxième trimestre, soit 1,01 $ par action, en progression de 1,2 pour cent.

Ses revenus ont avancé de quatre pour cent, à 2,7 milliards $.

Les analystes consultés par Thomson Reuters prévoyaient un bénéfice net de 1 $ par action et des revenus de 2,67 milliards $.

Par ailleurs, le conseil d’administration de Telus a déclaré des dividendes trimestriels de 61 cents par action sur les actions ordinaires émises et en circulation et de 61 cents par action sur les actions sans droit de vote émises et en circulation, payables le 1er octobre aux détenteurs inscrits à la clôture des marchés le 10 septembre.

À la Bourse de Toronto, vendredi, les actions de Telus ont clôturé à 63,17 $, en hausse de 78 cents ou 1,25 pour cent.

PLUS:pc