NOUVELLES

JO-2012 - Triathlon: les frères Brownlee et le reste du monde

03/08/2012 01:05 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

La médaille d'or du triathlon des Jeux de Londres paraît promise aux Britanniques, mardi, avec les frères Brownlee, tant leur domination est écrasante, mais ils devront laisser au moins une place sur le podium, à l'arrivée dans Hyde Park.

Seulement 12e à Pékin, loin du vainqueur allemand Jan Frodeno, Alistair Brownlee semble avoir réservé le titre de cette épreuve qui combine natation (1.500 m), vélo (43 km) et course à pieds (10 km).

Champion du monde 2009 et 2011, la dernière fois devant son frère Jonathan, Alistair Brownlee a été longtemps absent pour blessure. Mais cela ne l'a pas empêché d'écraser les derniers triathlons auxquels il a participé. Et seul son frère ou l'Espagnol Javier Gomez, ancien champion du monde, ont semblé en mesure de résister.

De quoi écoeurer la concurrence et notamment celle des Russes Alexander Bryukhankov et Dimitri Polyanskiy, N. 1 et 2 au classement de la Coupe du monde, du Suisse Sven Riederer, ou encore du Français Laurent Vidal (N.8).

En cas de médaille, le Canadien Simon Whitfield, porte-drapeau de son pays aux Jeux de Londres, et le Néo-Zélandais Bevan Docherty seraient les premiers à décrocher trois médailles olympiques: Whitfield s'était imposé à Sydney en 2000 avant de prendre l'argent à Pékin ; Docherty lui a pris l'argent en 2004 et le bronze en 2008.

ol/jmt

PLUS:afp