NOUVELLES

JO-2012 - Radio Londres: ils ont dit

03/08/2012 02:25 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

Voici les déclarations les plus frappantes recueillies vendredi par les journalistes de l'AFP, présents à Londres, à l'occasion des jeux Olympiques 2012.

CAUSE. "La coureuse saoudienne qui reçoit une ovation debout et l'introduction de la boxe féminine montrent que nous nous battons pour la bonne cause"

-- Jacques Rogge, président du Comité international olympique.

LEGENDE. "Si vous ne dîtes pas à tous les gens de vos pays, à la télé, à la radio et dans les journaux, que je suis une légende vivante, je ne donnerai plus jamais d'interview (rires)".

-- Usain Bolt sur le ton de la plaisanterie, en conclusion de sa conférence de presse après l'or du 200 m.

PLAISIR. "Je vais pleurer de plaisir le reste de la nuit".

-- La basketteuse française Edwige Lawson-Wade après la qualification en finale au dépens de la Russie.

RIHANNA. "A Rihanna ! En version blonde !

-- La taekwendiste Marlène Harnois, répondant à la question: à quoi ressembliez-vous durant les 5 ans passées loin de son sport ?

HISTOIRE. "La course de Rudisha restera dans l'histoire comme l'une des plus grandes victoires olympiques"

-- Sebastian Coe, ancien maître du 800 m devenu président du comité d'organisation des JO de Londres, après la victoire-record du Kényan Rudisha sur la distance.

SOUFFLE. "Imaginez courir un 800 m en retenant votre souffle durant les 2/3 de la course, en faisant des mouvements tout en étant synchro avec plusieurs autres personnes: vous avez alors une idée de combien c'est difficile".

-- La Britannique Adele Carlsen, ancienne nageuse de synchronisée qui travaille désormais avec l'équipe britannique.

CHANCE. "J'ai une ceinture porte-bonheur et si je gagne mon prochain combat je vous dirai pourquoi".

-- Le boxeur italien Mauro Sarmiento, qualifié pour les demi-finales des moins de 80 kg.

JUMEAUX. "Ce serait la réalisation d'un rêve pour Mo s'il réalise le doublé en or avant l'arrivée des jumeaux".

-- La Britannique Paula Radcliffe à propos de son partenaire d'entrainement Mo Farah, qui tente le doublé 5000-10.000 m et dont l'épouse est enceinte de jumeaux.

MERITE. "Je pense à tout le travail effectué par mes adversaires, exactement comme je l'ai fait, et je me demande pourquoi je mérite l'or".

-- L'Américain Ashton Eaton, champion olympique du décathlon.

ROMANTIQUE. "Il m'a demandé en mariage le 27 janvier puis est parti s'entraîner en Australie durant six semaines. Il a fait la demande en mangeant un bol de glace. Je suppose qu'on peut dire que c'était romantique".

-- Anya Kujak, futur épouse du Britannique Ed McKeever, champion olympique de canoë en ligne.

MIEUX. "Il n'y a rien de mieux qu'un plat à emporter, un verre de vin et une nuit devant la télé".

-- Samantha Murray, espoir britannique du pentathlon moderne.

FAIR PLAY. "Le pays qui a inventé le sport moderne a contribué à donner une nouvelle vie à l'esprit de fair play et de compétition".

-- Jacques Rogge, président du Comité international olympique, à propos du Royaume-Uni.

bur-sg/jmt

PLUS:afp