NOUVELLES

JO-2012 - Judo - Riner couronné, Tong Wen déchue

03/08/2012 03:03 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

Le Français Teddy Riner, immense favori au vu de ses cinq titres mondiaux, a remporté l'or olympique des +100kg, vendredi à Londres, une performance que la Chinoise Tong Wen, n'est pas parvenue à rééditer, battue en demi-finale par la future championne cubaine Idalys Ortiz.

Battu une seule fois en quatre ans, Riner abordait le tournoi avec une telle aura que ses cinq adversaires du jour, tétanisés, ont refusé le combat de peur de se faire mettre à terre.

La finale contre le Russe Alexander Mikhaylin a été à ce titre un modèle du genre.

"Je m'étais entraîné à faire du judo mais je suis tombé sur des mecs qui restaient en arrière. Je leur ai dit +Vous voulez jouer à ce petit jeu là?+ Très bien, mais moi, j'ai la caisse", racontait Riner au sortir de son combat.

"Le Russe n'était pas content, mais je lui ai dit +Fair-play, man+. Il n'a rien fait dans le combat, il n'a pas fait une attaque, alors que moi, j'ai essayé".

Qu'importe la manière, le Français à peine âgé de 23 ans, déjà médaillé de bronze à Pékin, a conquis le seul titre qui manquait à son palmarès.

"C'est le fruit de quatre années de travail. Pour l'instant, je ne réalise pas encore très bien. Je crois que je ne vais pas quitter ma médaille, que je vais dormir avec! C'est magnifique. Je l'ai fait", s'enthousiasmait Riner qui devance donc Mikhaylin, et les médaillés de bronze Rafael Silva et Andreas Tölzer.

Arrivée elle aussi en favorite, la Chinoise Tong Wen, sextuple championne du monde, a elle échoué à défendre son titre.

C'est la Cubaine Idalys Ortiz, 22 ans et déjà en bronze en 2008, qui a détrôné l'impératrice des lourdes, osant en demi-finale attaquer celle qu'à la manière d'un Riner, les adversaires avaient tendance à trop respecter.

La Japonaise Maki Sugimoto prend une médaille de bronze bien pâle pour le Japon qui, pour la première fois depuis 1988, ne termine pas au premier rang olympique en judo mais à la 4e place derrière la Russie, la France et la Corée du Sud.

cha/heg

PLUS:afp