NOUVELLES

JO-2012 - Aviron: Journée en or pour les Kiwis

03/08/2012 10:03 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

La Nouvelle-Zélande a conquis deux médailles d'or dans les eaux du lac Dorney, en deux de pointe puis en skiff messieurs, pour marquer de son empreinte l'avant-dernière journée des épreuves d'aviron des JO de Londres.

Monstres de la discipline, Eric Murray et Hamish Bond en duo puis Mahe Drysdale en solo ont enfin connu la consécration olympique. Les premiers avaient terminé 7e du quatre de pointe en 2008 à Pékin où Drysdale avait, lui, dû se contenter du bronze.

"C'est un grand soulagement, avouait le fantasque Murray. On se demandait parfois pourquoi faire tous ces efforts. On savait aussi qu'on avait la vitesse pour aller chercher l'or. Mais la plus grande peur était de ne pas faire ce dont on est capable le jour de la finale".

Invaincu depuis 2009, le duo a levé les craintes assez vite sur les 2000 m du tracé londonien, prenant ses distances à mi-parcours avec un bateau français accrocheur, pour s'envoler ensuite comme une fusée vers la ligne d'arrivée.

Idem pour Drysdale en skiff. Le quintuple champion du monde ne s'est pas soucié de la pression imposée par le tchèque Ondrej Synek, accélérant peu à peu le rythme pour coiffer enfin les lauriers olympiques à l'âge de 33 ans.

Dans les tribunes baignées de soleil, le public britannique a eu sa dose d'or grâce à Anne Watkins et Katherine Grainger en deux de couple: deux nouvelles héroines après Helen Glover et Heather Stanning, qui avaient survolé le deux de pointe mercredi pour offrir la première pépite des JO à la Grande-Bretagne.

"De toutes mes médailles, celle-ci est pour le public et tous les gens qui m'ont soutenu", a déclaré Grainger, qui recevait à l'arrivée une chaude accolade de son illustre prédécesseur Steve Redgrave pour saluer cette victoire après trois médailles d'argent olympiques.

Après le triomphe de son huit, l'Allemagne a remporté la médaille d'or en quatre de couple messieurs. Redonnant un peu le sourire à une équipe secouée par le départ anticipé d'une de leur rameuse en raison des liens de son petit ami avec un parti d'extrême droite.

sg/jmt

PLUS:afp