NOUVELLES

Duchesneau à la CAQ: tout sourire, Legault fait durer le suspense

03/08/2012 01:22 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

SAINT-HYACINTHE, Qc - Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, s'est amusé à faire durer le suspense, vendredi, au sujet de la candidature de l'ex-policier Jacques Duchesneau, ancien directeur de l'Unité anticollusion du ministère des Transports et témoin-clé de la commission Charbonneau.

M. Duchesneau, 63 ans, sera le candidat caquiste dans la circonscription de Saint-Jérôme, au nord de Montréal, a rapporté le quotidien torontois The Globe and Mail.

Vendredi après-midi, lors d'une conférence de presse tenue à Saint-Hyacinthe, en Montérégie, M. Legault affichait un large sourire lorsque les journalistes ont tenté par tous les moyens ou presque de lui faire confirmer l'arrivée de M. Duchesneau dans la campagne électorale.

«Si j'ai quelque chose à annoncer, je l'annoncerai, mais aujourd'hui, je n'ai rien à annoncer concernant Jacques Duchesneau», a-t-il répété inlassablement. Le chef caquiste n'a toutefois pas pu s'empêcher de dire de belles choses sur l'ancien chef de la police montréalaise.

«C'est sûrement une personne qui est intègre, a-t-il dit. C'est quelqu'un qui s'est intéressé à tout le problème de la corruption au Québec.»

L'arrivée de M. Duchesneau tomberait à point pour la CAQ. L'agent officiel du parti, Marc Deschamps, a démissionné vendredi en raison d'une controverse immobilière survenue à Montréal il y a quelques années. Or, depuis le début de la campagne, François Legault se pose en champion de l'intégrité et de la lutte à la corruption.

Si sa candidature se concrétise, Jacques Duchesneau affrontera notamment le député péquiste sortant, Gilles Robert, et le candidat libéral Marc Bustamante.

M. Duchesneau s'est fait connaître à la grandeur du Québec l'automne dernier lorsqu'il a remis aux médias le rapport de l'Unité anticollusion, qui a dévoilé au grand jour divers mécanismes de corruption dans l'octroi de contrats publics de construction.

C'est ce document dévastateur qui a finalement poussé le premier ministre Jean Charest à mettre en place une commission d'enquête sur l'industrie de la construction, présidée par la juge France Charbonneau. M. Charest s'y était farouchement opposé jusque-là.

Témoignant devant la commission en juin, Jacques Duchesneau a lancé que 70 pour cent de l'argent versé aux partis politiques provinciaux était «sale», évoquant notamment des pots-de-vin.

Après sa carrière dans la police, M. Duchesneau a été candidat à l'élection municipale de 1998 à Montréal. Il avait perdu contre Pierre Bourque. De 2002 à 2008, il a été le grand patron de l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA).

Récolte riche

Une quinzaine de circonscriptions québécoises n'ont toujours pas de candidat caquiste. François Legault a promis vendredi que l'équipe serait complète d'ici mardi.

Il faut dire que pour sa toute première campagne, la CAQ a réussi à attirer plusieurs candidats vedettes: Gaétan Barrette, ancien président de la Fédération des médecins spécialistes, Maud Cohen, ex-présidente de l'Ordre des ingénieurs du Québec, Christian Dubé, vice-président chez Cascades et Chantal Longpré, ancienne directrice de la Fédération des directions d'établissements d'enseignement.

Vendredi, François Legault a annoncé la candidature de son cousin Pierre Schetagne dans la circonscription de Saint-Hyacinthe. M. Schetagne, qui dirige l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec, a travaillé avec M. Legault chez Transat et à son cabinet alors que le politicien était ministre péquiste de l'Éducation. Il a aussi été directeur général du Collège Gérald Godin, dans l'ouest de l'île de Montréal.

«Je pense qu'actuellement, ce que les gens veulent, c'est une équipe compétente, un bon programme et un ménage dans la corruption et la bureaucratie au Québec, a estimé le chef caquiste. Je pense que nous avons la meilleure équipe pour faire ce ménage.»

Le Parti québécois et le Parti libéral ont eu aussi annoncé plusieurs candidatures de prestige au cours des derniers jours.

PLUS:pc