NOUVELLES

Damas: 15 civils tués par des tirs au mortier dans le camp de Yarmouk

03/08/2012 02:02 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

Au moins 15 civils, dont deux enfants, ont été tués par des tirs de mortier sur le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, à Damas, a rapporté vendredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Nous ne savons pas quelle est l'origine de ces tirs" meurtriers qui se sont produits jeudi soir sur le camp alors qu'il y avait de violents combats dans le quartier voisin de Tadamoun, dans le sud de la capitale syrienne, a déclaré à l'AFP le président de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, qui a réclamé une "enquête internationale" sur ces bombardements.

De violents bombardements ont par ailleurs été signalés pendant la nuit dans la région de Houla (centre), où près d'une centaine de personnes avaient été tuées en mai, selon l'OSDH.

Plus de 20.000 personnes ont été tuées en Syrie depuis le début de la révolte contre le régime du président Bachar al-Assad, selon un bilan invérifiable de l'OSDH.

ram/sb

PLUS:afp