NOUVELLES

Alberta: une affaire de compte de dépenses gonflé scandalise Alison Redford

03/08/2012 11:02 EDT | Actualisé 03/10/2012 05:12 EDT

EDMONTON - La première ministre de l'Alberta Alison Redford s'est déclarée outrée d'avoir appris qu'un haut responsable des services de santé de la province avait accumulé des centaines de milliers de dollars en dépenses pour divers biens et services, allant des repas gastronomiques aux réparations de voiture.

Le directeur financier Allaudin Merali a démissionné cette semaine après que des documents eurent révélé qu'il avait présenté un compte de dépenses de 346 000 $ lorsqu'il travaillait pour les soins de santé de la capitale.

Ce total comprenait 1750 $ en frais de réparation pour sa Mercedes.

Au dire de Mme Redford, si les services de santé n'avaient pas pris le dossier en main, son gouvernement l'aurait fait.

La première ministre a ajouté que si la membre du conseil d'administration de l'Agence de la santé Sheila Weatherill n'avait pas elle aussi démissionné à la suite de M. Merali, l'État l'aurait forcée à partir. Plusieurs réclamations de M. Merali ont été signées par Mme Weatherill lorsqu'elle était directrice générale des services de santé de la capitale.

Le ministre de la Santé Fred Horne a toutefois noté que les dépenses de M. Merali avaient respecté les normes de l'époque.

Cependant, lorsque les zones des agences de santé ont été dissoutes pendant la création de l'Agence des services de santé de l'Alberta, le conseil d'administration a modernisé les normes et en a réclamé de nouvelles reliées aux déplacements, aux frais d'hôtellerie et aux conflits d'intérêts.

Mme Redford a précisé avoir demandé au vérificateur général de se pencher sur le dossier pour s'assurer que les organisations publiques contrôlaient strictement les dépenses de leurs employés et dirigeants.

PLUS:pc