NOUVELLES

USA: un projet de loi sur la cybersécurité retoqué au Sénat

02/08/2012 12:31 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

Un projet de loi sur la cybersécurité visant à protéger les "infrastructures cruciales" --dont le réseau électrique et informatique-- a été retoqué au Sénat américain, amenuisant sérieusement les chances qu'il soit adopté, malgré le soutien affiché par Barack Obama.

Le texte, qui avait besoin du vote favorable de 60 sénateurs sur 100, n'en a obtenu que 52, se heurtant à une coalition hétéroclite de libertaires craignant qu'il ne permette au gouvernement de surveiller ses administrés et de conservateurs s'élevant contre la création d'un nouvel organe bureaucratique.

Le texte avait pourtant reçu le soutien d'élus démocrates et républicains, de hauts responsables et même de Barack Obama, qui l'avait défendu dans une tribune publiée dans le Wall Street Journal.

Il s'agissait de la nouvelle mouture d'un texte adopté en avril par la Chambre des représentants, aux mains des républicains, qui avait provoqué une controverse sur la question de la protection des libertés individuelles. Les dispositions les plus critiquées avaient été retirées ou assouplies.

Le projet de loi appelait ainsi à la création d'un Conseil national de la "cybersécurité" chargé d'évaluer les vulnérabilités du système et instaurait un mécanisme volontaire de détection des attaques susceptibles de porter atteinte à la sûreté des Etats-Unis.

rl/mdm/lb

PLUS:afp