NOUVELLES

Un cadre du laboratoire américain Bristol-Myers arrêté pour délit d'initié

02/08/2012 03:19 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

Le ministère de la Justice américain a annoncé jeudi l'arrestation pour délit d'initié d'un cadre dirigeant du laboratoire américain Bristol-Myers Squibb, qui travaillait dans les services financiers de l'entreprise et s'était fait repérer notamment par ses recherches sur internet.

Selon le communiqué du ministère, avant de mener des opérations avec les actions d'une entreprise dont il savait qu'elle allait se faire racheter, Robert Ramnarine, 45 ans, avait fait de nombreuses recherches sur Yahoo! en tapant les mots "délit d'initié", et en se demandant comment dissimuler le type de transaction qu'il s'apprêtait à réaliser --le tout à partir de son ordinateur de bureau.

Les faits remontent à la période août 2010-juin 2012, et portent sur les titres de trois sociétés, Zymognetics et Amylin, qui se sont fait acheter par BMS, et Pharmasset, qui a été vendue lors d'enchères.

"Les informations confidentielles auxquelles avait accès Ramnarine lui ont permis d'engranger des bénéfices substantiels en faisant des opérations lucratives sur les options de ces sociétés peu avant" qu'elles changent de mains, indique la justice américaine.

Les autorités évaluent à plus de 311.000 dollars les gains ainsi réalisés par M. Ramnarine. Le délit d'initié est passible de vingt ans de prison et 5 millions de dollars d'amende aux Etats-Unis.

chr/sl/mdm

PLUS:afp