Huffpost Canada Quebec qc

Research In Motion: craintes d'autres coupes et fermetures de magasins en vue

Publication: Mis à jour:
RIM LAWSUIT LOSS
AP

TORONTO - Research In Motion (TSX:RIM) serait sur le point d'annoncer la fermeture de ses magasins au détail d'Amérique du Nord et de donner le détail de l'abolition de milliers d'emplois.

L'équipementier basé à Waterloo, en Ontario, a refusé de commenter la rumeur de coupe de quelque 3000 emplois évoquée par le magazine Web «Cantech Letter», qui précise que le créateur du BlackBerry annoncerait ces réductions de personnel le 13 août prochain.

Ces 3000 emplois font partie des 5000 postes dont RIM a précédemment annoncé l'abolition.

La compagnie s'est contentée de confirmer la fermeture de sa boutique de Boston. Une source avance que plusieurs autres magasins seront fermés, notamment dans neuf aéroports.

Même si les appareils de RIM sont essentiellement offerts par des partenaires comme les câblodistributeurs ou les entreprises de services téléphoniques, l'entreprise exploitait quelques boutiques sous sa propre bannière.

«Nous étudions constamment le marché des consommateurs et les habitudes des consommateurs», a déclaré un représentant de RIM, Nick Manning, dans une déclaration transmise par courriel.

«Les consommateurs ont toujours plusieurs options pour acheter des produits BlackBerry dans plus de 20 000 points de vente aux États-Unis et en ligne», a-t-il poursuivi.

RIM a été contrainte de poser des gestes drastiques sur le plan des opérations en raison des ventes faméliques de ses téléphones intelligents, particulièrement en Amérique du Nord.

La part de marché de l'entreprise s'est amenuisée au fur et à mesure que les consommateurs se tournaient vers d'autres appareils que le BlackBerry, dont le iPhone d'Apple et les téléphones intelligents propulsés par Android, de Google.

L'entreprise espère rebondir avec son nouvel appareil, le BlackBerry 10, dont le lancement a été reporté à deux reprises. Il est maintenant attendu au début 2013.

Entre-temps, RIM a promis à ses investisseurs de trouver toutes les façons imaginables d'économiser au cours des prochains trimestres, qui promettent d'être cruciaux pour son avenir.

Le 28 juin dernier, Research In Motion a annoncé la suppression de 5000 emplois de son effectif mondial dans le cadre de sa restructuration.

«Ces changements difficiles sont nécessaires alors que nous pilotons un programme visant à réduire nos dépenses d'exploitation de plus d'un milliard de dollars», a indiqué la compagnie.

RIM a affiché une perte de 518 millions $ US, ou 99 cents US par action, pour son plus récent trimestre, ce qui s'est comparé à un bénéfice de 695 millions $ US, ou 1,33 $ US par action, pour la même période l'an dernier. Le chiffre d'affaires du plus récent trimestre a reculé à 2,81 milliards $ US, contre 4,91 milliards $ US un an plus tôt.

À la Bourse de Toronto jeudi, le titre de RIM a cédé 16 cents, soit un peu plus de 2 pour cent, pour clôturer à 7 $.

Sur le web

RIM encore au centre des rumeurs | Nouvelles

Des rumeurs de scission font chuter l'action de RIM - Yahoo ...

Research In Motion supprime 5000 emplois | Le Devoir