NOUVELLES

Rallye de Finlande - Loeb: "Il va falloir compter avec Mikko Hirvonen"

02/08/2012 05:23 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

Le Français Sébastien Loeb (Citröen) souhaite surtout "marquer des points" lors du rallye de Finlande qui débute jeudi en fin d'après-midi, a-t-il déclaré en considérant, devant quelques journalistes, que son coéquipier Mikko Hirvonen part favori pour la victoire.

Q - Vous avez remporté ce rallye l'an dernier et vous menez confortablement le Championnat cette saison. Quel est votre état d'esprit avant le départ de cette édition?

R - "Je me dis que j'ai une petite avance au Championnat (ndlr: 38 points sur Hirvonen) et que je ne suis pas dans une situation où il faut prendre tous les risques. Il sera plus important de marquer des points. Il est vrai également que lorsque je prends le départ d'un rallye, j'ai envie d'aller le plus vite possible et de me battre si je me sens bien. C'est un rallye qui demande beaucoup de confiance en soi pour rouler libéré. L'an passé on a gagné car je me sentais bien dans la voiture. Même si gagner n'est pas un impératif cette année, on va essayer de prendre un bon rythme quand même. Ne pas être hésitant dans le pilotage car ici on perd vite beaucoup de temps".

R - Le parcours a été bien modifié depuis l'an dernier, seules trois spéciales sont rigoureusement identiques. Quelles sont les physionomies des routes?

Q - "Il n'y a pas de temps mort. Ce sont des routes très spécifiques, très rapides, globalement assez larges, des grandes bosses, des courbes à fond de sixième. Les virages s'enchaînent rapidement. Il faut un pilotage très technique et être à 100% de sa concentration. Il y a des moments, il faut être à la limite".

Q - Vous êtes le seul pilote latin a avoir remporté deux fois ce rallye (2008 et 2011), chasse gardée des pilotes nordiques. Pourquoi cette hégémonie?

R - "Les Finlandais sont les spécialistes ici. Ils vont très vite car ils sont surmotivés pour gagner chez eux. Pour se battre et rivaliser, ce n'est pas évident. D'ailleurs Mikko (ndlr: Hirvonen, son nouveau coéquipier chez Citröen) est sans doute favori ici. Il a été mon grand rival ces dernières années et il part une nouvelle fois très motivé. Il va falloir compter avec lui".

syd/gv/we

PLUS:afp