NOUVELLES

Pour le FMI, des mesures de la BCE "apaiseraient les tensions"

02/08/2012 12:06 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

Le Fonds monétaire international a rappelé jeudi que des mesures d'assouplissement monétaire ou autres de la Banque centrale européenne (BCE) "apaiseraient les tensions", après une réunion de la BCE sans annonce concrète.

Un porte-parole du FMI a "salué" dans un communiqué "le fait que la BCE soit prête à entreprendre des opérations sur le marché obligataire d'une taille adéquate".

"Nous partageons son intérêt pour la nécessité de réparer la transmission de la politique monétaire dans la zone euro", a ajouté le porte-parole, reprenant mot pour mot les déclarations faites le président de la BCE, Mario Draghi, à l'issue de la réunion de politique monétaire.

"Nous sommes d'accord pour dire qu'il faut utiliser pleinement les filets de sécurité que représentent le FESF et le MES", a-t-il ajouté en référence aux fonds de secours européens mis en place pour contenir la crise de la zone euro.

"Mais un nouvel assouplissement monétaire et un soutien non-conventionnel apaiseraient les tensions le temps que les autres politiques soient mises en oeuvre et prennent effet", a-t-il conclu, dans une critique apparente des propos de M. Draghi.

M. Draghi a déclaré jeudi que la BCE était prête à se porter au secours de la zone euro, y compris en intervenant sur le marché obligataire, à la condition toutefois que les gouvernements fassent leur devoir.

La BCE "peut entreprendre des opérations sur le marché obligataire d'une taille adéquate pour atteindre son objectif", et ce face aux taux d'emprunt "inacceptables" que doivent consentir certains pays de la zone euro, a déclaré M. Draghi lors d'une conférence de presse à Francfort, à l'issue de la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE.

sl/jt/mdm

PLUS:afp