NOUVELLES

Martin et Lessard subissent l'élimination en volley-ball de plage à Londres

02/08/2012 09:40 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - Le parcours d'Annie Martin et de Marie-Andrée Lessard au tournoi de volley-ball de plage des Jeux olympiques s'est terminé, jeudi, à la suite d'une troisième défaite d'affilée.

Martin et Lessard ont perdu leur dernier match de la ronde préliminaire, s'inclinant 21-12, 23-25 et 15-10 face aux Italiennes Marta Manegatti et Greta Cicolari, septièmes têtes de série.

Les Québécoises avaient déjà perdu leurs deux premiers matchs, contre les Britanniques et les Russes, également en trois manches.

«On pourrait dire pour utiliser une expression de hockey que le ballon n'a pas tourné pour nous dans les troisièmes sets, a commenté Martin. Ce sont des détails qui ont fait la différence, mais nous étions de calibre et nous avons bien joué.

«Avec le recul, notre première défaite face aux Britanniques a fait le plus mal parce qu'elles sont sensiblement au même rang mondial que nous.»

Classées 19e du tournoi, Martin et Lessard ont tenu tête aux Italiennes jusqu'à mi-chemin de la première manche. Leurs adversaires ont par la suite pris l'ascendant et dicté le ton des échanges pour remporter la manche initiale 21-12.

La deuxième manche a été chaudement disputée et a connu un dénouement enlevant. Après avoir sauvé quatre balles de match, Martin et Lessard ont réussi à enlever le set 25-23.

Elles n'ont pas lâché prise lors de la manche ultime, mais les Italiennes se sont néanmoins imposées 15-10.

L'heure de la retraite

La fin du tournoi de Londres marque pour ces deux battantes la fin d'une aventure de quatre ans ensemble ponctuée de hauts et de bas _ «beaucoup de bas, avec de l'adversité et des blessures», a précisé Martin, au cours d'une entrevue.

«Déjà de s'être qualifiées pour les Jeux de Londres, c'était notre médaille à nous.»

Les deux trentenaires ont confirmé qu'elles mettent également fin à leur carrière.

«Nous étions émotives à la fin du match, et on a pleuré, a dit Martin. Mais nous sommes prêtes à tourner la page. Il y a de la nostalgie dans l'air, mais nous sommes surtout contentes que ça se soit terminé à Londres pour nous.»

Lessard a dit être animée de sentiments de gratitude à l'endroit de sa coéquipière et de leur entraîneur Vincent Larrivée. Mais aussi de sentiments de fierté d'avoir persévéré malgré les nombreuses embûches.

«Je suis prête à passer à autre chose, a mentionné l'athlète diplômée en marketing. Je ne sais pas quoi exactement encore. Tout ce que je sais c'est que le prochain mois je vais le passer à ne rien faire à ma nouvelle maison de campagne, avec mon copain et le chien.»

Pour Martin, diplômée en enseignement, il s'agissait de ses deuxièmes Jeux olympiques, après avoir terminé cinquième à Athènes en 2004 en compagnie de Guylaine Dumont. Dans le cas de Lessard, c'était sa première présence.

PLUS:pc