NOUVELLES

Les Canadiennes Jennerich et Obee ratent la finale olympique en aviron

02/08/2012 06:31 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

WINDSOR, Royaume-Uni - Le huit de pointe féminin canadien a remporté la médaille d'argent, incapable de devancer les puissantes américaines.

Les Américaines, championnes en titre, l'ont emporté en six minutes 10,59 secondes, prenant les devants dès le début de la course et résistant à la remontée des Canadiennes dans les derniers 500 mètres.

Les Canadiennes, qui nourrissaient l'espoir de détrôner leurs grandes rivales, ont terminé deuxième en 6:12,06, devant les Néerlandaises (6:13,12).

Le huit féminin avait été tenu à l'écart du podium olympique lors des deux derniers Jeux olympiques. Sa dernière médaille d'or remonte aux Jeux de Barcelone en 1992.

Autrement, les espoirs de médaille du Canada en aviron en ont pris un coup, jeudi, lorsque Lindsay Jennerich et Patricia Obee, médaillées d'argent aux mondiaux l'an dernier, ne sont pas parvenues à se qualifier pour la finale du deux de couple poids légers.

Le duo de Dave Calder et Scott Frandsen constitue désormais la seule autre possibilité de médaille en aviron. Leur course a lieu vendredi.

Les avironneurs canadiens avaient glané une médaille d'or, une d'argent et deux de bronze à Pékin en 2008.

L'échec de Jennerich et Obee a de nouveau démontré la difficulté pour des équipages établis de défendre leur rang mondial lors des régattes olympiques.

Comme les trois premières de chaque vague demi-finale accèdent à la finale, les Canadiennes ont échoué avec le quatrième rang. Elles ont bien entrepris leur course mais elles ont faibli rapidement et se sont retrouvées cinquièmes au passage des 500, 1000 et 1500 mètres. Elles ont réalisé le dernier 500 mètres le plus rapide mais c'était trop tard pour redresser la situation.

La Chine l'a emporté grâce à un chrono de sept minutes 10,39 secondes, devant le Danemark et l'Australie. Les Canadiennes ont inscrit un chrono de 7:14,83.

«C'est difficile à avaler», a reconnu Jennerich, refoulant difficilement des sanglots derrière ses lunettes de soleil.

«J'ai dit à Obee, 'c'est comme si ces sept minutes de notre vie nous ont soudainement privées d'une possibilité d'avoir une médaille olympique.'»

Jennerich et Obee ont connu un mauvais début aux jeux, terminant cinquième de leur vague en ronde préliminaire. Mais le duo a rebondi pour se classer deuxième derrière les Américaines au repêchage, mardi. Elles ont connu une nouvelle déception en demi-finale, privant le Canada d'une possibilité de médaille.

Le quatre de pointe messieurs, composé du Montréalais Derek O'Farrell et ses coéquipiers Michael Wilkinson, Anthony Jacob et Dean Will, s'est classé cinquième de la demi-finale et il est lui aussi privé d'une présence en finale.

Le Britanno-Colombien Michael Braithwaite et le Manitobain Kevin Kowalyk ont pour leur part pris le sixième et dernier rang de la finale B très relevée dans le deux de pointe. Les Canadiens ont terminé la compétition au 12e rang.

PLUS:pc