NOUVELLES

La Norvège saisit des centaines de billets destinés à une revente illicite

02/08/2012 11:05 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

La police norvégienne a saisi des centaines de billets d'entrée aux Jeux Olympiques de Londres essentiellement destinés à la Russie et au Bélarus mais détournés pour la revente à des tiers, a-t-elle indiqué jeudi.

Lors d'un premier épisode, la police a confisqué environ 455 billets après avoir arrêté à Gardermoen, l'aéroport international d'Oslo, un Polonais qui tentait de les faire entrer dans le pays pour les offrir au site de revente Euroteam basé en Norvège.

Alertée par le groupe de messagerie Fedex qui trouvait un envoi suspect, elle a aussi saisi près de 400 tickets supplémentaires en passe d'être expédiés par une autre compagnie de revente.

"Il s'agissait de tickets qui n'étaient pas destinés à la vente mais à certaines délégations de certains pays", a dit à l'AFP Joo Arne Maana, de la police norvégienne, précisant que les pays en question étaient la Russie et le Bélarus.

Interpol a mis en garde contre une fraude aux billets et vivement déconseillé aux internautes d'acheter des tickets auprès de la société Euroteam et de ses filiales, peut-on lire sur le site de la police norvégienne.

Celle-ci devrait ouvrir une enquête pour "escroquerie aggravée", a indiqué M. Maana.

Euroteam n'a pu être jointe pour un commentaire.

Les JO de Londres ont été marqués par un scandale de billetterie avec de nombreux tickets vendus au prix fort au marché noir alors que certains gradins restaient désespérément vides.

phy/cbw/heg

PLUS:afp