NOUVELLES

Katherine Jackson dit qu'on l'a empêchée de communiquer avec ses petits-enfants

02/08/2012 04:00 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - La mère de Michael Jackson a déclaré, dans des documents déposés en cour, qu'on l'avait empêchée de communiquer avec l'extérieur alors qu'elle se trouvait dans un centre de villégiature de Tucson, de sorte qu'elle ignorait qu'on l'avait portée disparue.

Ce n'est que lorsqu'elle a ouvert un téléviseur qu'elle a appris qu'on la cherchait. Elle a expliqué qu'on lui a dit que son médecin voulait qu'elle se repose avant de l'envoyer en Arizona. On lui aurait ensuite confisqué son téléphone et son iPad en plus de la garder dans une chambre sans téléphone ni téléviseur.

Elle a ajouté que lorsqu'elle s'est informée au sujet des enfants de Michael Jackson, on lui a répondu qu'ils allaient bien.

Ces documents ont été rendus publics après qu'un juge a redonné à Katherine Jackson son statut de tutrice légale des trois enfants de son fils Michael, tout en maintenant leur cousin comme cotuteur temporaire.

Le juge Mitchell Beckloff a constaté que la grand-mère de 82 ans s'occupe très bien de ses petits-enfants, qui l'aiment beaucoup.

«Je crois que les enfants sont entre très bonnes mains», a déclaré le juge, qui s'appuyait sur une enquête menée auprès des enfants pour porter son jugement. «L'enquête semble démontrer que Katherine Jackson fait du bon travail et a à coeur le bien-être des enfants.»

Le juge a noté que les enfants — Prince, Paris et Blanket, âgés respectivement de 15, 14 et 10 ans — sont aussi très proches de leur cousin de 34 ans, TJ Jackson, qui avait été nommé tuteur temporaire la semaine dernière.

Beckloff a ajouté qu'il finalisera l'entente plus tard ce mois-ci, mais qu'il rédigerait entre-temps des lettres expliquant que Katherine et TJ Jackson peuvent tous les deux prendre des décisions pour le bien-être des enfants.

PLUS:pc