Huffpost Canada Quebec qc

Une joueuse chinoise de badminton fait ses adieux après sa disqualification

Publication: Mis à jour:
BADMINTON
Getty Images

LONDRES - Une vedette chinoise de badminton, l'une des huit joueuses disqualifiées du tournoi en double des Jeux olympiques de Londres pour avoir triché, a apparemment pris la décision d'abandonner son sport.

Un commentaire d'un compte vérifié de Yu Yang sur le site de microblogage Tencent disait ceci: «C'est ma dernière compétition. Adieu à la Fédération internationale de badminton. Adieu au badminton que j'aime tant.»

La retraite de Yu n'a pas été confirmée immédiatement par les responsables du badminton chinois. En Chine, la vie des athlètes de haut niveau est étroitement contrôlée par les dirigeants du sport, y compris les décisions relatives à la retraite.

Yu et Wang Xiaoli forment l'une des quatre équipes de double qui ont semblé perdre volontairement leur match dans le but de s'assurer une position plus favorable dans la suite de la compétition.

Deux équipes sud-coréennes et une autre d'Indonésie ont été disqualifiées de la compétition mais autorisées à demeurer aux jeux — une mesure plus clémente que l'expulsion, la sanction imposée lors d'un test antidopage positif.

À première vue, il semble s'agir des premières disqualifications en série de l'histoire olympique.

Dans un communiqué publié par l'agence Xinhua, la délégation olympique chinoise a critiqué le geste de ses joueuses.

«Le comportement de Yu Yang et Wang Xiaoli sur le court a violé l'idéal des Jeux olympiques et l'esprit sportif, a précisé la communiqué. La délégation chinoise est embarrassée par cette affaire.»

Xinhua a également précisé que l'entraîneur chinois Li Yongbo a présenté ses excuses et a accepté le blâme pour ce scandale.

«En tant qu'entraîneur-chef, je présente mes excuses aux amateurs et aux Chinois. Les joueuses chinoises n'ont pas démontré l'esprit combatif de l'équipe nationale. Je suis à blâmer.»

Sur le web

JO/Badminton: huit joueuses de badminton exclues

Scandale au badminton: 8 joueuses de double exclues

JO/badminton : 8 joueuses exclues

Quel Suisse va briller ce 1er août ?