NOUVELLES

JO-2012 - Voile - Raz-de-marée britannique à Weymouth

02/08/2012 02:43 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

Raz-de-marée britannique jeudi à Weymouth (sud de l'Angleterre), où se déroulaient les régates des JO, avec des victoires en 49er, Star, Finn, 470 masculin et planche à voile RS:X hommes.

Les conditions musclées qui ont prévalu sur le plan d'eau -vents de 20 à 25 noeuds, mer formée- ont visiblement réussi aux Britanniques, qui n'ont laissé que des miettes à leurs adversaires.

Seule la Polonaise Zofia Noceti-Klepacka, en RS:X femmes, les a éclipsés en gagnant les deux manches du jour. Cette catégorie reste dominée par l'Espagnole Marina Alabau Neira.

En RS:X hommes, le Néerlandais Dorian van Rijsselberge s'est imposé dans la première régate mais a du laisser la seconde au... Britannique Nick Dempsey. Van Rijsselberge menait au général, Dempsey était 4e.

En 49er, les Britanniques Stevie Morrison/Ben Rhodes ont remporté leurs deux courses et pointaient en 2e position au général derrière les Australiens Nathan Outteridge/Iain Jensen.

En Star, les Britanniques Ian Percy/Andrew Simpson -champions olympiques à Pékin en 2008- étaient premiers au général, après une victoire et une 2e place. Ils devançaient leurs rivaux historiques, les Brésiliens Robert Scheidt/Bruno Prada (2e à Pékin).

En Finn, le Britannique Ben Ainslie a remporté l'une des deux régates mais ça n'a pas été suffisant pour qu'il dépasse le Danois Jonas Hogh-Christensen, toujours leader au général jeudi soir.

Le "maître" Ainslie a pris une pénalité jeudi pour avoir touché une bouée dans la 2e manche et accusé Hogh-Christensen ainsi que le Néerlandais Pieter-Jan Postma de faire alliance contre lui. "Je suis furieux (qu'on puisse faire ça) à ce niveau" de la compétition, a-t-il lâché.

Les Britanniques Luke Patience/Stuart Bithell ont dominé en 470 hommes (une 2e place, une victoire), qui régataient pour la première fois jeudi.

En Elliott 6 m (match racing féminin), les Australiennes Olivia Price, Nina Curtis et Lucinda Whitty occupaient toujours la première place des phases qualificatives.

heg/jmt

PLUS:afp