NOUVELLES

JO-2012 - Top et flop: grâce et force pour les filles US, cauchemar pour le judo nippon

02/08/2012 03:16 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

La grâce, la force et la vitesse, les Américaines ont impressionné jeudi en gymnastique, en aviron et en natation, alors que les judokas nippons, avec une seule médaille d'or depuis le début de ces Jeux, broient plus que jamais du noir:

Le top: les Américaines. La grâce, avec Gabrielle Douglas, 16 ans, nouvelle reine de la gymnastique, après son titre au concours général individuel jeudi et par équipes mardi. Douglas est la première gymnaste noire à remporter le titre suprême au concours général. Sa compatriote Dominique Dawes, présente dans la salle, avait été la première afro-américaine championne olympique de gymnastique, avec l'or par équipes en 1996; la force avec le huit en aviron, dont la finale féminine a été une nouvelle fois remportée par les Etats-Unis jeudi. Les Américaines, championnes olympiques à Pékin et championnes du monde en titre, sont invaincues depuis quatre ans; et enfin la vitesse avec le record du monde de Rebecca Soni sur le 200 m brasse.

Le flop: Ippon pour les Nippons? Les Jeux de Londres pourraient être les pires de son histoire pour le judo japonais, toujours titulaire d'une seule médaille d'or depuis le début des compétitions sur les tatamis olympiques. Si le Français Teddy Riner remporte vendredi un titre des lourds qui lui semble promis, l'équipe nippone terminerait le tournoi de judo en 4e position au tableau des médailles, la pire position de son histoire, derrière même l'humiliante 3e place de Séoul en 1988, après la Corée du Sud et la Pologne.

ol/pga/heg

PLUS:afp