NOUVELLES

JO-2012 - 100 m papillon: Chad Le Clos encore devant Michael Phelps

02/08/2012 08:27 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

Le jeune Sud-Africain Chad Le Clos, qui a dépossédé mardi Michael Phelps de sa couronne olympique du 200 m papillon, a de nouveau devancé l'athlète le plus médaillé de l'histoire des Jeux, jeudi à Londres lors des séries du 100 m papillon.

Le Clos, 20 ans, a touché le mur en 51.54, avec 18/100 d'avance sur Phelps, qui est double médaillé d'or (2004, 2008) et champion du monde 2007, 2009 et 2011.

"Je ne crois pas que je peux continuer à battre Michael (Phelps, ndlr), c'est une distance trop courte pour moi, a déclaré Le Clos. J'essaie juste de nager vite pour accéder à la finale, c'est mon objectif. Je sais que ce sera différent (jeudi soir) en demi-finale, les gars vont aller beaucoup plus vite."

Deux jours après son exploit (Phelps n'avait plus perdu sur 200 m papillon en grande compétition depuis plus de 10 ans), le Sud-Africain a confié qu'il avait arrêter de dormir avec sa médaille d'or: "Elle est dans une boîte près de moi".

"Si je peux pousser un peu plus sur le dernier 50 m (en demi-finale et en finale), ça sera bon", a de son côté réagi Phelps, qui a gagné mardi avec l'or du relais 4x200 m nage libre sa 19e médaille olympique (15e en or) pour dépasser la gymnaste soviétique Larisa Latynina (18 médailles de 1956 à 1964).

Trois fois médaillé à Londres, le nageur de Baltimore dispute jeudi soir la finale du 200 m 4 nages et va tenter de devenir le premier nageur de l'histoire à décrocher trois titre olympiques consécutifs sur la même épreuve individuelle.

Les séries du 50 m ont montré que Cesar Cielo, champion olympique en titre, en avait encore sous le capot au lendemain d'un 100 m libre décevant (6e).

Le Brésilien a réalisé le 2e meilleur temps en 21.80, derrière le Trinidadien George Richard Bovell (21.77), alors que son dauphin des JO-2008, le Français Amaury Leveaux, est passé à la trappe (18e pour 16 qualifiés en demi-finales).

L'Australien James Magnussen, 2e mercredi sur 100 m libre à seulement un centième de l'Américain Nathan Adrian, s'est qualifié avec le 10e temps (22.11).

L'Américain Anthony Ervin, champion olympique en 2000 à Sydney (à égalité avec son compatriote Gary Hall Jr), qui avait pris sa retraite en 2003 avant de revenir en prévision des Jeux de Londres, a réussi le 4e temps en 21.83.

Sur 800 m libre, Rebecca Adlington s'est annoncée comme la grande favorite pour conserver son titre et donner vendredi à la Grande-Bretagne sa première médaille d'or de natation des Jeux de Londres.

La Britannique, championne olympique, championne du monde et détentrice du record du monde de la spécialité, a signé le meilleur temps des qualifiées pour la finale devant la Danoise Lotte Friis et l'Américaine Katie Ledecky, 15 ans.

bpe-cyb/jmt

PLUS:afp