NOUVELLES

GM revient sur ses déclarations concernant des fermetures d'usines en Europe

02/08/2012 04:37 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

Un porte-parole de General Motors est revenu jeudi sur des déclarations à l'AFP dans lesquelles il admettait que le constructeur américain négociait avec les syndicats d'Opel sur de possibles fermetures d'usines en Europe.

"Je n'avais pas l'intention de suggérer que nous pourrions envisager la fermeture d'une ou plusieurs usines" en Europe, a affirmé ce porte-parole, James Cain, dans un courriel.

Il a reconnu avoir fait une "erreur".

"J'essayais d'expliquer que nous sommes en négociations sur les questions de capacités (de production) avec (le syndicat) IG Metall. Ces discussions comprennent l'avenir du site de Bochum, après le cycle de produit actuel", a-t-il ajouté.

"En réalité, GM a réaffirmé qu'il honorerait les contrats en place", a-t-il insisté.

M. Cain avait précédemment dit à l'AFP que GM était "en négociations avec les syndicats pour éliminer durablement des capacités" de production. A la question de savoir si cela voulait dire fermer une ou plusieurs usines en Europe, il avait répondu: "Oui, c'est toujours en négociation".

ved/sl/lor

PLUS:afp