NOUVELLES

Gaza: la centrale électrique à plein régime grâce à du carburant qatari

02/08/2012 09:37 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

L'unique station électrique de la bande de Gaza tourne à plein régime pour la première fois depuis 2006 grâce à du carburant envoyé par le Qatar, a annoncé jeudi l'autorité de l'énergie du Hamas, au pouvoir dans l'enclave palestinienne.

"Aujourd'hui, la centrale électrique marche à plein régime pour la première fois depuis six ans", a affirmé dans un communiqué l'Autorité palestinienne de l'énergie et des ressources naturelles (PENRA).

L'acheminement via l'Egypte et Israël de 30 millions de litres de carburant offerts par le Qatar, un don annoncé en avril par le chef du gouvernement du Hamas Ismaïl Haniyeh, avait accumulé les retards.

La PENRA a toutefois prévenu que cet approvisionnement, vital dans l'enclave où la pénurie d'électricité est permanente, ne suffirait à faire tourner le générateur à son maximum de 100 mégawatts "que durant la nuit".

"La journée, la centrale électrique ne fonctionnera qu'à une capacité de 60 MW à cause du stock limité de carburant", ajoute le communiqué.

La bande de Gaza a subi pendant plus de deux mois une pénurie d'électricité aiguë, provoquée par l'interruption de la contrebande de carburant en provenance d'Egypte alimentant la centrale électrique. Elle s'est traduite par des coupures allant jusqu'à 18 heures par jour.

Cette crise a été résolue début avril grâce à un accord entre le gouvernement du Hamas et l'Autorité palestinienne prévoyant la livraison de 500.000 litres par jour de carburant, dont le coût est couvert par les recettes collectées par la Compagnie d'électricité de Gaza.

Selon l'ONU, la demande maximale du territoire est estimée à 360 mégawatts, dont 120 fournis par Israël, 22 par l'Egypte et 80 produits par la centrale.

sa-sy-scw/hmw/sbh/feb

PLUS:afp