NOUVELLES

Gay-Pride à Jérusalem: la police sur les dents, pas d'incident

02/08/2012 12:47 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

Des milliers de personnes ont défilé jeudi au centre de Jérusalem à l'occasion de la Gay Pride et marqué le dixième anniversaire du lancement de cet événement annuel, sans susciter d'incident.

Portant des drapeaux aux couleurs arc-en-ciel de la communauté gay, certains en tenue provocante, les manifestants ont marché dans le calme en scandant des slogans prônant "l'amour du prochain", loin des quartiers juifs ultra-orthodoxes de la Ville sainte.

La plupart se sont notamment recueillis sur le site où un juif orthodoxe extrémiste avait blessés à coups de couteau trois personnes durant la Gay Pride de 2005.

"Quelque 3.000 manifestants ont participé à ce défilé et il n'y a pas eu d'incident. Nous avons mobilisé plusieurs centaines de policiers pour les encadrer", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police Micky Rosenfeld.

Plusieurs dizaines de manifestants se sont de leur côté rassemblés dans le quartier juif ultra-orthodoxe de Méa Shéarim pour dénoncer "l'abomination" que constitue à leurs yeux l'homosexualité, surtout masculine.

L'homosexualité n'est cependant plus pénalisée depuis 1988 en Israël et les tribunaux reconnaissent certains droits aux couples gays ou lesbiens.

mib-chw/sbh

PLUS:afp