NOUVELLES

Bradley Wiggins souligne sa victoire avec une soirée bien arrosée

02/08/2012 10:28 EDT | Actualisé 02/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - Il y a toujours deux côtés à une médaille.

Tandis que l'avironneur australien Josh Booth était détenu par la police et hospitalisé en raison d'une trop forte consommation d'alcool, le cycliste britannique Bradley Wiggins célébrait sa victoire avec une soirée bien arrosée, mercredi. Et il ne s'en est pas caché.

Tout le Royaume-Uni a bu à sa santé tandis qu'il s'est embarqué pour une tournée des grands ducs après être devenu l'olympien le plus décoré du pays à la suite de sa victoire dans le contre-la-montre. Wiggins a offert un compte rendu de sa soirée à son public adoré, démontrant que son endurance débordait des cadres de la compétition.

«Je me saoule» a-t-il tweeté, accompagné d'une photo sur laquelle on le voit verre à la main, donnant le V de la victoire avec la cathédrale St-Paul en arrière-plan. Le septuple médaillé olympique n'a montré aucun signe de ralentissement au cours de la soirée.

«Je suis complètement saoul et complètement dépassé (...) ça a été très émouvant» a-t-il écrit plus tard.

L'alcool a commencé à couler aux quartiers généraux de l'Association olympique britannique (BOA), qui est installée juste à côté du Parc olympique pour la durée des Jeux.

«Il a tout le droit du monde d'avoir une fête fantastique et de célébrer, a déclaré jeudi le président du BOA, Colin Moynihan. Personne ne le mérite davantage. Vous êtes un peu déshydraté après une compétition: ce vodka tonique a peut-être eu plus d'effet qu'il en aurait eu en des circonstances normales.»

Cette quatrième médaille d'or olympique est survenue moins de deux semaines après que Wiggins ait enlevé le Tour de France.

«C'est extraordinaire ce qu'il a accompli, a indiqué le chef de mission britannique, Andy Hunt. Il n'y a personne dans ce pays qui ne voudrait pas lui payer un verre.»

Après sa deuxième participation aux Jeux, à Athènes, en 2004, Wiggins a admis avoir surmonté un problème d'alcool alors que les fêtes se sont poursuivies bien après l'extinction de la vasque grecque. Mais il est maintenant confortable sous les feux de la rampe.

«Je mène une vie plutôt normale, a-t-il dit entre deux gorgées, mercredi. Je ne suis pas une célébrité et je ne le serai jamais.»

Booth, âgé de 21 ans, a été interpelé alors qu'il aurait prétendument causé des dommages extérieurs à un commerce après que l'Australie ait pris le sixième rang du huit de pointe. Il a perdu conscience au poste de police et a été conduit à l'hôpital.

Il a reçu son congé quelques heures plus tard et n'a pas été accusé pour l'incident qui s'est produit 12 heures après la compétition d'aviron.

PLUS:pc