NOUVELLES

Assaut près de Damas: 43 morts, des personnes exécutées et torturées (ONG)

02/08/2012 02:21 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

Un raid des forces de sécurité syriennes mené mercredi contre une localité près de Damas a causé la mort de 43 personnes, dont certaines ont été exécutées, a affirmé jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Les forces du régime ont pénétré mercredi dans la localité de Jdeidet Artouz (sud-ouest de Damas), ont arrêté une centaine de jeunes et les ont enfermés dans une école où ils ont été torturés", a indiqué l'OSDH.

"Jeudi matin, après l'opération, les corps de 43 personnes ont été retrouvés. Certaines ont été victimes d'exécutions sommaires", a précisé l'OSDH.

Un habitant d'Artouz, une localité limitrophe, qui a fui mercredi soir son domicile, a affirmé que sa ville s'était vidée de ses habitants.

"Il n'y a plus personne, aucune échoppe n'est ouverte, les maisons ont été désertées par les habitants craignant les violences, tout le monde a fui".

"Ils (l'armée) ont lancé des obus sur notre village à partir de Jdeidet Artouz", a ajouté cet habitant qui s'est réfugié chez des proches.

Par ailleurs, selon l'ONG, 163 personnes sont mortes mercredi dans les violences en Syrie, dont 98 civils, 20 rebelles et 45 soldats.

rd/sk/vl

PLUS:afp