NOUVELLES

Wall Street ouvre en hausse, encouragée par un indicateur avant la Fed

01/08/2012 09:48 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi, dans l'attente d'une décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), et encouragée par un bon indicateur aux Etats-Unis: le Dow Jones prenait 0,44% et le Nasdaq 0,43%.

Vers 13H40 GMT, le Dow Jones Industrial Average gagnait 56,84 points à 13.065,52 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, prenait 12,54 points à 2.952,06 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 s'adjugeait 0,29% (+4,04 points) à 1.383,36 points.

Wall Street avait clôturé en baisse mardi, nerveuse dans l'attente des conclusions de réunions de la Réserve fédérale américaine (Fed) mercredi et de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi: le Dow Jones Industrial Average avait lâché 0,49% à 13.008,68 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 0,21%, à 2.939,52 points.

Alors que le marché attendait avec prudence la décision de politique monétaire de la Fed, publiée en deuxième partie de séance, les indices "trouvaient du soutien auprès de chiffres meilleurs que prévu de l'emploi (privé) en juillet" aux Etats-Unis, publiés mercredi par la société de services informatiques ADP, ont relevé les experts de Charles Schwab.

En effet, si les embauches ont légèrement décéléré en juillet dans le secteur privé aux Etats-Unis, le résultat de l'enquête a toutefois largement dépassé les attentes des analystes. Les entreprises privées américaines ont créé 163.000 postes nets, soit 5% de moins qu'en juin mais plus que les 125.000 embauches attendues.

En outre, les courtiers restaient fébriles dans l'attente de la décision, vers 18H15 GMT, des douze membres du comité de politique monétaire de la Banque centrale des Etats-Unis (FOMC) qui a entamé mercredi sa deuxième journée de réunion à Washington pour décider ou non d'activer de nouvelles mesures de soutien à une économie américaine morose.

"L'annonce de la Fed pourrait provoquer de la volatilité à court terme sur le marché, mais l'attention (des courtiers) se tournera ensuite rapidement vers l'annonce de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi, et vers les chiffres du chômage et de l'emploi en juillet" aux Etats-Unis, vendredi, a noté de son côté Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com.

Le marché obligataire évoluait en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans montait à 1,509% contre 1,492% mardi et celui à 30 ans à 2,595% contre 2,577%.

ppa/chr/mdm

PLUS:afp