NOUVELLES

Voici quelques citations du jour de la campagne électorale au Québec

01/08/2012 04:39 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Voici quelques citations tirées de la journée du déclenchement de la campagne électorale au Québec:

———

«La rue a fait beaucoup de bruit. C'est maintenant au tour des Québécois de parler et de trancher cette question. Pour chaque citoyen du Québec, le choix est clair. L'élection du 4 septembre n'est pas comme les autres. Nous devons décider du type de société dans laquelle nous voulons vivre.» — le chef du Parti libéral, Jean Charest, à Québec

_ _ _

«L'enjeu le plus urgent, c'est de changer le gouvernement libéral de Jean Charest, ce gouvernement usé et corrompu.» — la chef du Parti québécois, Pauline Marois, à Québec

_ _ _

«Tout le monde aura compris que depuis cinq mois, M. Charest essaie de cacher l'éléphant dans la pièce qu'est la corruption. Il a créé de toutes pièces une crise étudiante. On va avoir une rentrée dans les cégeps le 15 août. Malheureusement je pense que M. Charest souhaite que ça se passe mal. Et dans ce sens-là, il manque à ses devoirs d'homme d'État.» — le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, à Québec

_ _ _

«Le peuple québécois mérite mieux que de simples additions comptables, mieux qu'une économie du XIXe siècle, mieux que la corruption et la collusion, mieux que la destruction des droits sociaux, mieux que l'accroissement des inégalités, mieux que le seul divertissement pour toutes cultures. Le Québec est rebelle. Il refuse la domination des milieux économiques, d'affaires, financiers. Il croit, en tapant sur des casseroles ou sur des tams-tams, que le meilleur est à venir et que nous pouvons le construire ensemble, en français, debouts, fiers et droits.» — la cochef de Québec solidaire, Françoise David, à Montréal

_ _ _

«Il faut vraiment que les Québécois aillent voter. Que la période soit idéale, j'en doute et je pense que le gouvernement a très bien choisi son moment pour faire en sorte que ceux qui s'opposent à lui ne soient pas trop nombreux à aller voter. Mais la meilleure chose à faire en réaction c'est d'y aller massivement voter pour exprimer non seulement notre mécontentement à l'égard de la date choisie mais aux actions de ce gouvernement depuis quelques années aussi.» — le chef d'Option nationale, Jean-Martin Aussant, en entrevue téléphonique

_ _ _

«Les libéraux, évidemment, on invite les gens à ne pas voter pour eux mais, au niveau de la CAQ, je l'ai dit cette semaine, pour nous c'est encore pire: non seulement on propose la même chose que les libéraux mais en plus on n'a pas d'objectifs et de chiffres à l'appui. D'ailleurs, il y a des circonscriptions qui sont visées au niveau de la Coalition avenir Québec qu'on va aller visiter, notamment Beauce-Sud, Lévis, Montmorency, Portneuf et Vanier-les-Rivières.» — la présidente de la Fédération étudiante universitaire, Martine Desjardins

PLUS:pc