L'aéroport de San Antonio brièvement évacué après une alerte à la bombe

Publication: Mis à jour:
POLICE TAPE
PA

CHICAGO, 1 août 2012 (AFP) - Un millier de personnes ont été temporairement évacuées mercredi de l'aéroport de San Antonio, aux Etats-Unis, après l'alerte par téléphone d'une menace de bombe "crédible", ont indiqué des responsables.

Peu après 19H30 GMT (14H30 locale) les voyageurs et le personnel ont été conduits sur le tarmac de cet aéroport du Texas (sud), tandis qu'une équipe spéciale fouillait les lieux à la recherche d'une éventuelle bombe. Les vols n'ont pas été suspendus.

L'aéroport a repris son fonctionnement normal peu après 22H00 GMT (17H00 locale), avec néanmoins de nombreux retards.

La menace étant, d'après le porte-parole de l'aéroport Rich Johnson, jugée "crédible" par les autorités, les avions avaient tous été éloignés des terminaux.

"Les avions qui arrivent sont autorisés à atterrir", avait précisé M. Johnson au micro de la chaîne CNN. "Ils sont juste retenus sur le tarmac et éloignés des terminaux pour le moment".

"L'alerte nous a été communiquée spécialement à cet aéroport", avait-il expliqué. "Des lieux et des chiffres bien spécifiques ont été mentionnés par téléphone à la personne qui a répondu".

Cet appel avait été passé à 19H35 GMT (14H35 heure locale) et, dans l'heure qui a suivi, un des deux terminaux de l'aéroport a été évacué, a précisé M. Johnson à l'AFP.

Cet aéroport opère 260 vols intérieurs et internationaux par jour, transportant quotidiennement entre 14.000 et 15.000 passagers.

Sur le web

Alerte à la bombe à l'aéroport de San Antonio