NOUVELLES

Sommet de la Francophonie: Hollande décidera fin août s'il va à Kinshasa

01/08/2012 09:28 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

Le président François Hollande décidera fin août s'il se rendra mi-octobre au sommet de la Francophonie à Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC), où des associations françaises critiquent le régime de Joseph Kabila, a déclaré mercredi la porte-parole du gouvernement.

François Hollande "prend le temps de la réflexion et sa décision devrait être connue d'ici la fin du mois d'août", a dit Najat Vallaud-Belkacem à l'issue du Conseil des ministres.

"La ministre en charge du sujet, Yamina Benguigui, est revenue (de Kinshasa) plutôt optimiste, confiante et convaincue que cela serait une bonne chose pour le président de la République que de s'y rendre", a ajouté la porte-parole.

La ministre française de la Francophonie, Yamina Benguigui, s'est dite persuadée fin juillet, après une visite de quatre jours à Kinshasa, que le sommet de la francophonie ne serait "pas un tribunal".

A Paris, plusieurs associations ont récemment demandé au président français de ne pas se rendre en RDC pour ne pas cautionner le régime de Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001, en soulignant que le déroulement des dernières élections en RDC, en 2011 et la situation des droits de l'Homme, avaient suscité de nombreuses critiques.

Le 9 juillet, François Hollande avait affirmé dans un communiqué: "les autorités de la RD Congo doivent démontrer leur réelle volonté de promouvoir la démocratie et l'Etat de droit".

Joseph Kabila dirige le pays depuis 2001 et l'assassinat de son père Laurent-Désire Kabila. Il a été élu à la présidentielle de 2006 et réélu en 2011, mais cette élection a été entachée d'irrégularités relevées par des missions d'observation nationales et étrangères.

st/rh/thm/jms

PLUS:afp