NOUVELLES

Sénégal: Hillary Clinton rencontre le président Sall pour saluer son élection

01/08/2012 09:09 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a rencontré mercredi à Dakar le chef de l'Etat sénégalais Macky Sall pour le féliciter de sa victoire au second tour de la présidentielle du 25 mars face au sortant Abdoulaye Wade qui était au pouvoir depuis 12 ans, a constaté l'AFP.

La rencontre s'est déroulée à huis-clos, mais un haut responsable américain avait indiqué mardi soir aux journalistes qui accompagnent Mme Clinton que l'étape de Dakar, la première d'une longue tournée en Afrique, avait pour objectif "d'applaudir l'élection du président Sall".

Il avait ajouté que Le Sénégal "est l'un des deux pays d'Afrique de l'Ouest qui n'a jamais subi de coup d'Etat militaire. C'est notre partenaire le plus extraordinaire et le plus significatif en Afrique francophone".

Avant sa rencontre avec Macky Sall, la chef de la diplomatie américaine a visité un centre de santé de la capitale sénégalaise.

En début d'après-midi, elle doit prononcer un discours à la grande université publique Cheikh Anta Diop de Dakar où elle devrait saluer "la résistance des institutions démocratiques sénégalaises".

Le Sénégal est souvent cité comme l'un des rares modèles de démocratie en Afrique, en particulier en Afrique de l'Ouest, secouée en mars et avril par deux coups d'Etat militaires, au Mali et en Guinée-Bissau.

Mme Clinton doit quitter Dakar jeudi matin pour se rendre dans le plus jeune Etat du monde, le Soudan du Sud, qui a fêté le 9 juillet le premier anniversaire de son indépendance. Mme Clinton est ensuite attendue en Ouganda, malgré la présence du virus Ebola dans la capitale Kampala.

Elle se rendra également au Kenya pour y parler des élections programmées en 2013 et devrait s'entretenir avec le président sortant de Somalie, Sharif Cheikh Ahmed, candidat à sa succession. Hillary Clinton bouclera son voyage par le Malawi et l'Afrique du Sud du 5 au 9 août.

Une dernière étape a été ajoutée le 10 août au Ghana, jour des funérailles nationales du président John Evans Atta Mills décédé soudainement le 24 juillet.

nr-stb/sd

PLUS:afp