NOUVELLES

Radio-Canada obtient les droits de diffusion des JO de Sotchi et de Rio

01/08/2012 12:32 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - Les Jeux olympiques de Sotchi, en 2014, et de Rio, en 2016, seront diffusés à Radio-Canada/CBC.

Le Comité international olympique (CIO) a annoncé, mercredi, que la société d'État avait obtenu les droits de diffusion pour le Canada des deux prochains Jeux olympiques.

Radio-Canada et CBC ont été les diffuseurs hôtes des Jeux olympiques à 19 occasions en près de six décennies. Elles ont diffusé leurs derniers Jeux à Pékin, à l'été 2008.

CTV, V et RDS ont depuis pris le relais, diffusant les Jeux d'hiver de 2010 à Vancouver et les Jeux d'été de Londres, actuellement en cours.

La grande patronne des services anglais de Radio-Canada, Kirstine Stewart, a indiqué que la grande expérience du diffuseur public en matière de Jeux olympiques lui a permis d'obtenir les droits de 2014 et 2016 après que deux propositions conjointes avec Bell Média ont été rejetées par le CIO.

Ces propositions auraient apparemment échoué pour une question d'argent, mais Stewart affirme que l'offre de Radio-Canada ne puisera pas davantage dans le budget déjà amputé de la société d'État.

«Ce n'est pas une entente conçue pour coûter de l'argent à Radio-Canada et, en fait, nous espérons même faire un peu de profits», a-t-elle précisé.

L'annonce est survenue un peu plus d'un mois après que Radio-Canada et Bell Média, à qui appartiennent RDS et CTV, ont indiqué qu'elles abandonnaient l'idée de déposer d'autres propositions conjointes.

Stewart a ajouté que Radio-Canada avait immédiatement cherché à conclure une entente solo, indiquant qu'il était important «de ne pas laisser l'occasion filer sans faire un autre essai».

Le président-directeur général de la société d'État, Hubert Lacroix, a déclaré à Londres que le radiodiffuseur public a «promis aux Canadiens de leur présenter de grands événements sur toutes (ses) plateformes pour leur donner l'occasion de créer des liens qui les unissent entre eux et les rattachent à leur pays».

Le président du CIO, Jacques Rogge, a pour sa part vanté «l'expérience dans la diffusion des sports et des Jeux olympiques» de Radio-Canada.

L'entente ne laisse cependant pas complètement de côté les chaînes concurrentes. Stewart a précisé que l'entente permettait à Radio-Canada de collaborer avec d'autres chaînes, comme RDS ou Sportsnet (qui appartient à Rogers).

«Nous examinerons les possibilités d'ententes de sous-licence afin de permettre aux gens d'avoir un bon accès à la couverture olympique», a-t-elle assuré, ajoutant que ces détails n'ont pas encore été réglés.

Elle a également insisté sur le fait que l'acquisition des droits n'ajoutera pas aux difficultés budgétaires que connaît Radio-Canada depuis les compressions effectuées par le gouvernement fédéral.

PLUS:pc