NOUVELLES

Présidentielle américaine: Romney prépare sa tournée, Obama courtise l'Ohio

01/08/2012 07:10 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le probable candidat républicain à la présidence des États-Unis, Mitt Romney, s'est entretenu avec ses conseillers mercredi après sa tournée à l'étranger marquée par des gaffes, tandis que le président Barack Obama s'est encore une fois rendu en Ohio, un État stratégique en vue de l'élection présidentielle.

Il reste trois mois avant la présidentielle aux États-Unis, et les conventions d'investiture des deux partis approchent. Un nouveau sondage montre que le président sortant est nettement en avance sur son rival dans trois États pivots.

D'après un sondage mené par l'université Quinnipiac pour le compte du «New York Times» et de CBC News, Barack Obama dispose d'une avance de six points sur Mitt Romney en Ohio et en Floride. En Pennsylvanie, M. Obama est en avance de 11 points.

Barack Obama s'est de nouveau attaqué aux politiques fiscales du candidat républicain mercredi, après une semaine de quasi absence publique du président durant la tournée diplomatique de Mitt Romney au Royaume-Uni, en Israël et en Pologne.

La politique étrangère aura été un bref interlude dans la campagne électorale américaine, très centrée sur l'économie, la principale préoccupation des électeurs. L'élection présidentielle du 6 novembre pourrait être l'une des plus serrées de l'histoire récente des États-Unis.

Les sondages laissent penser que Mitt Romney détient l'avantage sur Barack Obama en tant que candidat le plus susceptible de relancer l'économie. Le président a répliqué en exhortant la Chambre des représentants, à majorité républicaine, de prolonger les baisses d'impôts décidées sous la présidence de George W. Bush, mais pas pour les Américains les plus riches. Mitt Romney propose quant à lui de baisser les impôts de tous les citoyens, incluant les millionnaires, et de rendre les baisses d'impôts permanentes pour toutes les catégories de revenus.

«Il vous demande de payer plus pour que les gens comme lui puissent bénéficier d'une baisse d'impôt», a déclaré Barack Obama en Ohio mercredi. Il s'agissait de sa neuvième visite en Ohio, qui montre à quel point cet État est important s'il veut remporter un second mandat.

«Le président Obama continue de vanter les mérites des théories libérales qui appellent à une hausse de taxes et à l'accroissement des dépenses du gouvernement», a répliqué l'équipe de campagne de Mitt Romney. «Nous avons déjà emprunté cette voie auparavant, et cela nous a menés à 41 mois consécutifs de chômage au-dessus de huit pour cent. (...) Mitt Romney pense que des taux d'imposition plus bas et une réduction de la taille du gouvernement relanceront l'économie et créeront des emplois.»

Le candidat républicain a passé la journée dans son quartier général de campagne à Boston pour préparer son horaire des prochaines semaines. Le 10 août, il entamera une tournée en autocar de quatre jours dans plusieurs États pivots, notamment en Floride et en Virginie, avant la convention d'investiture du Parti républicain à la fin du mois d'août, en Floride.

Les analystes prédisent qu'il annoncera la nom de son colistier durant sa tournée en autocar.

PLUS:pc