En plein scandale financier impliquant les libéraux, en 2009, le député péquiste François Legault aurait retenu ses coups contre le gouvernement Charest lorsque le nom de son futur partenaire politique Charles Sirois est ressorti dans le dossier, avance un dur pamphlet anti-Coalition avenir Québec (CAQ) qui sortira la semaine prochaine en librairie.

Lire l'intégralité de l'article sur www.lapresse.ca