NOUVELLES

Les revenus et profits de Torstar ont baissé au deuxième trimestre

01/08/2012 07:27 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - Les profits et revenus du groupe de médias Torstar (TSX:TS.B) ont reculé au deuxième trimestre.

Les revenus ont baissé de 2,4 pour cent par rapport à la même période l'an dernier pour se situer à 383,9 millions $.

L'entreprise torontoise a fait part d'une amélioration au sein des éditions Harlequin, qui a partiellement compensé la baisse enregistrée dans sa division de médias en raison d'un marché publicitaire difficile.

Le président et chef de la direction de l'entreprise, David Holland, a indiqué que s'il demeure difficile de prédire l'avenir, la tendance des revenus publicitaires au sein des journaux est plutôt positive.

«Nous sommes vraiment encouragés par la tendance sur un an des revenus publicitaires, qui s'améliorent constamment depuis le début du trimestre en avril et même en juillet», a dit M. Holland.

Le bénéfice net était de 35,7 millions $ ou 45 cents par action. Un an plus tôt, le bénéfice net était estimé à 112,7 millions $ ou 1,42 $ par action. Il comprenait cependant un gain exceptionnel de 74,6 millions $, ou 94 cents par action, provenant de la vente de la part de Torstar dans CTV.

Les analystes interrogés par Thomson Reuters anticipaient un bénéfice trimestriel de 48 cents par action.

La division médiatique a généré un bénéfice d'exploitation de 34,6 millions $, contre 42,7 millions $ l'an dernier, tandis que la division de l'édition a engrangé près de 18 millions $, comparativement à 16,3 millions $ il y a un an.

Le total des revenus s'est élevé à 383,9 millions $, en recul par rapport au montant de 393,3 millions $ dévoilé l'an dernier.

Les revenus médiatiques ont totalisé 276,9 millions $, comparativement à 283 millions $ il y a un an.

Exception faite des acquisitions, les revenus trimestriels sont en chute de 18,5 millions $ quand les revenus publicitaires du Toronto Star et de Metroland Media Group ont glissé, un recul qui a toutefois été amorti par la croissance des quotidiens gratuits Metro.

Les revenus du secteur de l'édition sont passés de 110,3 millions $ à 107 millions $, malgré l'augmentation des revenus en ligne.

À la Bourse de Toronto mercredi, le titre de Torstar a cédé 50 cents à 8,60 $.

PLUS:pc