NOUVELLES

Le profit de WestJet s'envole à 42,5 millions $ au deuxième trimestre

01/08/2012 09:24 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

CALGARY - Le profit du transporteur aérien WestJet (TSX:WJA) s'est envolé au deuxième trimestre pour atteindre un montant sans précédent de 42,5 millions $, ou 31 cents par action, comparativement à 25,6 millions $, ou 18 cents par action, l'an dernier.

Les revenus du transporteur ont avancé de neuf pour cent depuis l'an dernier, étant passés de 742,3 millions $ à 809,3 millions $.

Ces résultats sont inférieurs aux attentes des analystes qui anticipaient un profit de 33 cents par action et des revenus de 816 millions $, selon Thomson Reuters.

La compagnie a fait savoir que son dividende trimestriel serait rehaussé à huit cents par action, contre deux cents par action actuellement, à compter de la fin septembre.

WestJet a aussi annoncé mercredi l'ajout d'une section économique de catégorie supérieure dans l'ensemble de sa flotte. Cette reconfiguration permettra d'offrir quatre rangées de sièges comportant plus d'espace pour les jambes. La reconfiguration commencera en août et se terminera en décembre 2012.

«Je ne m'attends pas à ce que nos clients ressentent quelque impact que ce soit en raison de cette reconfiguration, mais nous verrons certainement nos revenus en bénéficier», a déclaré à des analystes le président et chef de la direction de WestJet, Greg Saretsky.

Néanmoins, le nombre de sièges à coûts moins élevés disponibles dans chaque appareil va diminuer.

Les passagers des quatre rangées de la nouvelle section profiteront d'un espacement de 91 centimètres, en plus de services comme l'embarquement prioritaire.

La société aérienne a aussi indiqué vouloir normaliser l'espacement des sièges des autres rangées sur tous ses avions, de 78 centimètres à 81 centimètres, afin d'harmoniser cet espacement avec celui des concurrents nord-américains.

La flotte de WestJet est actuellement composée exclusivement d'appareils Boeing 737, mais la compagnie prévoit lancer un transporteur régional l'an prochain sur les ailes d'appareils Bombardier Q400, de manière à renforcer sa présence sur des marchés plus petits.

La compagnie a indiqué mercredi avoir confirmé une commande de 20 appareils Bombardier Q400 NextGen, sept avions devant être livrés en 2013 et les autres d'ici 2016. WestJet dispose aussi d'une option pour acheter 25 autres de ces appareils.

Bombardier a expliqué que la commande ferme était évaluée à quelque 683 millions $ US et pourrait augmenter à environ 1,59 milliard $ US si les 25 options sont converties en commandes fermes.

La multinationale montréalaise a ajouté que WestJet serait le cinquième exploitant et le quatrième transporteur aérien du Canada à mettre le Q400 en service, se joignant ainsi à quelque 40 autres exploitants du monde.

L'avion de ligne turbopropulsé Q400 NextGen, construit à l'établissement de Bombardier à Toronto, est optimisé pour les vols court-courriers et consomme moins de carburant que les jets régionaux.

Le titre de WestJet a reculé de 59 cents à la Bourse de Toronto mercredi, pour clôturer à 15,99 $.

PLUS:pc