NOUVELLES

Le Parquet général égyptien fait appel des verdicts dans le procès Moubarak

01/08/2012 01:36 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

Le Parquet général égyptien a fait appel mercredi des verdicts rendus dans le procès du président déchu Hosni Moubarak, de son ex-ministre de l'Intérieur et de ses fils.

Le Parquet a demandé l'annulation des verdicts rendus le 2 juin et réclamé un nouveau procès.

Le Procureur général, Abdel Meguid Mahmoud, avait fait savoir dès le 3 juin qu'il ferait appel. Aussitôt connus, les verdicts avaient provoqué une vague de protestations et des manifestations, car jugés trop cléments.

M. Moubarak a été condamné à la prison à vie de même que son ministre de l'Intérieur Habib el-Adli, mais six anciens hauts responsables de sa police ont été acquittés.

Tous étaient poursuivis pour la répression de la révolte contre le régime au début de l'année 2011, qui a fait officiellement environ 850 morts.

Les deux fils de M. Moubarak, Alaa et Gamal, poursuivis pour corruption, n'ont quant à eux pas été condamnés, le tribunal ayant fait valoir que les faits reprochés étaient couverts par la prescription.

M. Moubarak, qui s'est dit non coupable, était le premier des dirigeants emportés par le "Printemps arabe" à comparaître en personne devant les juges après trois décennies passées à la tête de l'Egypte.

L'un des avocats de M. Moubarak, Yasser Bahr, avait indiqué qu'il ferait appel car "le verdict est plein de failles juridiques".

mon/iba/feb

PLUS:afp