NOUVELLES

La gymnaste soviétique Larisa Latynina est heureuse pour Michael Phelps

01/08/2012 10:29 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

MOSCOU - Larisa Latynina, la gymnaste russe qui a vu son record du plus grand nombre de médailles olympiques tomber aux mains de Michael Phelps, dit ne pas s'en faire.

Latynina, qui a remporté 18 médailles en défendant les couleurs de l'Union soviétique aux Jeux de 1956 (Melbourne), 1960 (Rome) et 1964 (Tokyo) était au Centre aquatique de Londres, mardi, pour voir le nageur américain surpasser sa marque. Elle se dit heureuse pour lui.

«Je l'ai vu nager et j'ai vu mon record tomber à l'eau, a-t-elle indiqué à The Associated Press au cours d'un entretien téléphonique. Il est très talentueux, il n'y a pas de doute.»

La dame de 77 ans vient d'une époque où la gymnastique représentait la féminité et la maturité, tandis que le sport a plutôt été l'affaire d'adolescentes au cours des dernières décennies. Il n'est pas rare de nos jours de voir des gymnastes se retirer à l'âge de 18 ans, alors que Latynina a amorcé sa carrière à 19 ans et remporté sa dernière médaille à presque 30 ans.

Latynina a aussi déclaré qu'elle ne regrettait pas de voir son record battu par Phelps, puisqu'il le mérite.

«Il a fait tout un travail. En tant qu'athlète, je ne peux qu'être heureuse de savoir qu'il y a un athlète si talentueux capable d'abaisser cette marque.»

La gymnaste soviétique détient tout de même toujours une panoplie de records. Elle est notamment la seule femme à avoir remporté neuf médailles d'or aux Jeux olympiques.

PLUS:pc