NOUVELLES

JO: enquête chinoise après des accusations de défaite délibérée en badminton

01/08/2012 02:20 EDT | Actualisé 30/09/2012 05:12 EDT

La délégation olympique chinoise aux JO de Londres a ouvert mercredi une enquête après que la Fédération internationale de badminton (BWF) a accusé deux joueuses chinoises d'avoir délibérément perdu une rencontre de double, a rapporté l'agence Chine nouvelle.

"Le Comité olympique chinois s'oppose à toute attitude qui violerait l'esprit sportif et la morale", a déclaré un porte-parole olympique chinois, cité par l'agence officielle.

Ce même porte-parole a précisé qu'une enquête était ouverte sur les faits présumés, a ajouté Chine nouvelle.

La BWF a accusé mercredi huit joueuses de double de badminton -- dont deux Chinoises -- de ne pas avoir fait "tout leur possible" pour gagner lors de rencontres officielles des JO.

Les quatre doubles - un de Chine, un d'Indonésie et deux de Corée du sud - pourraient être passibles de sanctions disciplinaires.

Lors de scènes confuses mardi à la Wembley Arena, les joueuses de deux matches sont sorties du court sous les huées du public après qu'elles eurent délibérément servi dans le filet, joué trop long ou en dehors.

Cela est apparu comme une tentative de manipulation du classement des groupes du premier tour, deux doubles qui s'étaient déjà qualifiés manoeuvrant pour jouer contre des adversaires plus faibles au tour suivant.

Le match entre les redoutables Chinoises Yu Yang et Wang Xiaoli et les Sud-Coréennes non-classées Jung Kyung et Kim Ha Na a été l'objet d'un examen minutieux après la lourde défaite des Chinoises.

Le match n'a compris aucun échange de plus de quatre coups.

Leur défaite signifie que Yu et Wang éviteront la confrontation contre leurs compatriotes Tian Qing et Zhao Yunlei, qui avaient terminé deuxièmes de leur groupe.

sai-seb/gf

PLUS:afp