NOUVELLES

JO-2012 - Judo - L'apothéose de Décosse, l'irruption de Song

01/08/2012 02:15 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

La Française Lucie Décosse a été sacrée championne olympique des -70 kg en toute logique et sans aucune résistance, mercredi à Londres, à l'inverse du Sud-Coréen Song Dae-nam, sorti de l'incognito pour triompher chez les -90 kg.

Double championne du monde (2010, 2011), Décosse a survolé l'ensemble du tournoi, mettant ippon ses deux premières adversaires, dont la championne du monde 2009, la Colombienne Yuri Alvear, renvoyée au vestiaire en dix secondes. Probablement un record.

En demi-finale, Décosse avait rendez-vous avec la Sud-Coréenne Hwang Ye-sul, 6e mondiale, qu'elle avait dominée lors de leurs trois confrontations. Sans être une formalité, le combat fut sans réel souci pour la Guyanaise qui pouvait aborder la finale avec sérénité. Son adversaire, l'Allemande Kerstin Thiele, modeste 24e mondiale, avait déjà rempli son contrat en éliminant coup sur coup deux favorites, la Néerlandaise Edith Bosch et la Chinoise Fei Chen.

la Française attaquait la finale très concentrée face à une rivale tétanisée par l'enjeu et le souvenir de ses quatre échecs en autant de combats contre sa rivale. "Elle était cuite. Elle avait déjà tout mis pour arriver là", reconnaissait Décosse.

Le trajet du Sud-Coréen Song Dae-nam fut beaucoup moins tranquille. Il lui a d'abord fallu effacer plusieurs poids lourds, dont le Japonais Masashi Nishiyama en quarts puis le Brésilien Tiago Camilo et enfin le Cubain Asley Gonzalez en finale, puis affronter la curiosité des observateurs sur son parcours atypique.

Agé de 33 ans, Song Dae-Nam ne figure en effet sur aucun palmarès ni mondial, ni asiatique. Et c'est en véritable novice dans les grands événements qu'il s'est imposé à Londres.

En revanche, le Grec Ilias Iliadis peut nourrir de vrais regrets. Venu pour l'or, le double champion du monde en titre, champion olympique à Athènes alors qu'il n'était qu'un junior, s'est fait surprendre par le Russe Kiril Denisov en quarts pour arracher un bronze qui ne le satisfait guère.

cha/el

PLUS:afp