NOUVELLES

JO-2012 - Contre-la-montre dames: déclarations

01/08/2012 11:30 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

Kristin Armstrong (USA), médaillée d'or: "c'est un rêve qui se réalise. Maintenant, c'est sûr, j'arrête! Je n'ai été certaine de la victoire qu'en franchissant la ligne. Jusque-là, je n'entendais que le public, il y avait tellement de monde. J'ai tout donné, jusqu'à la ligne, je pensais que les écarts étaient réduits. Par rapport à 2008, je n'étais pas du tout dans la même position. J'avais moins de reférences que mes adversaires et j'avais eu peur dimanche en tombant dans la course en ligne. Depuis que j'ai eu mon fils (Lucas), c'est plus difficile de mener une activité de haut niveau. Mais ça m'a beaucoup aidée psychologiquement d'avoir autre chose que le cyclisme".

Judith Arndt (GER), médaillée d'argent: "je suis tout à fait heureuse. Un contre-la-montre, c'est toujours compliqué. J'avais de bonnes sensations, je suis bien partie et je suis restée concentrée. J'ai essayé de garder une allure rapide jusqu'au bout. Kristin Armstrong? C'est une super athlète. C'était la meilleure et je l'ai félicitée. Ce qu'elle a fait, c'est très impressionnant".

jm/heg

PLUS:afp