NOUVELLES

Deux judokas canadiens ont subi la défaite dès leur premier combat

01/08/2012 04:18 EDT | Actualisé 01/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - Deux judokas canadiens, Alexandre Émond et Kelita Zupancic, ont subi la défaite par ippon dès leur premier combat, mercredi.

Le Montréalais Émond, chez les moins de 90 kilos, s'est fait surprendre par le Britannique Winston Gordon, 43e au monde, à 1 minute 43 secondes du début de son combat dans la ronde initiale.

Une blessure subie à l'épaule ces dernières semaines ne lui a pas permis d'optimiser sa préparation olympique.

«Je pense que je n'étais tout simplement pas bien préparé ni mentalement ni physiquement pour une compétition de ce niveau-là. Je me suis fait surprendre et ce sont des choses qui n'arrivent pas lorsqu'on est préparé», a indiqué Émond.

En grande finale, le Sud-Coréen Dae-Nam Sung a vaincu le Cubain Asley Gonzalez. Le Grec Ilias Iliadis et le Japonais Masashi Nishiyama ont mérité les médailles de bronze.

Chez les moins de 70 kilos chez les dames, Zupancic, de Whitby en Ontario, n'a pas été favorisée par le tirage au sort. Seizième au monde, elle a dû affronter dès le départ la première mondiale, la Française Lucie Décosse.

Zupanic a été victime d'un ippon alors qu'il restait 29 secondes au chronomètre.

Décosse a par la suite mérité la médaille d'or, grâce à une victoire en finale contre l'Allemande Kerstin Thiele. Les médailles de bronze sont allées à la Colombienne Yuri Alvear et à la Néerlandaise Edith Bosch.

PLUS:pc