Huffpost Canada Quebec qc

Le Québec pourrait briller aux Jeux olympiques en tant qu'État indépendant, selon Pauline Marois

Publication: Mis à jour:
PAULINE MAROIS PQ FACEBOOK
CP

MONTRÉAL - Les athlètes québécois ont volé la vedette en remportant les quatre médailles du Canada depuis le début des Jeux de Londres, ce qui laisse croire à la chef du Parti québécois, Pauline Marois, que le Québec pourrait briller en tant qu'état indépendant.

Mme Marois a commenté la récolte de médailles au cours d'une conférence de presse visant à présenter de nouveaux candidats du PQ à la prochaine élection provinciale.

La chef péquiste a tenu à féliciter les athlètes québécois, se disant toujours fière de les voir monter sur le podium.

Les plongeuses synchronisées Roseline Filion et Meaghan Benfeito, le judoka Antoine Valois-Fortier et l'haltérophile Christine Girard ont remporté des médailles de bronze, mardi, portant le total canadien à quatre médailles après celle — toujours de bronze — gagnée par Émilie Heymans et Jennifer Abel, dimanche.

Pauline Marois a fait le parallèle, mardi, avec les olympiades de la formation professionnelle, à l'époque où elle était ministre de l'Éducation. Elle a ainsi rappelé que le Québec remportait alors toujours plus de médailles que les autres provinces, ce qui la rendait également très fière.

Citant le premier ministre Jean Charest, Mme Marois a indiqué que les Olympiques ne sont qu'un autre endroit où le Québec pourrait sûrement «briller parmi les meilleurs».

«Dans un état indépendant, on pourrait continuer de gagner nos médailles. Je suis persuadée de ça», a-t-elle déclaré.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Photos humoristiques des chefs
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Jeux de Londres: quatre Québécois récoltent le bronze