NOUVELLES

Obama verse symboliquement 5.000 dollars à son comité de campagne

31/07/2012 12:45 EDT | Actualisé 30/09/2012 05:12 EDT

Le président des Etats-Unis Barack Obama a symboliquement versé 5.000 dollars sur ses deniers à son comité de campagne et a encouragé ses partisans à y contribuer eux aussi, a annoncé mardi son équipe.

"Hier (lundi), j'ai effectué mon premier don pour soutenir cette campagne", a expliqué M. Obama dans un courrier électronique envoyé en son nom par son comité de campagne.

L'organisation démocrate a subi des revers en mai et en juin quand l'équipe du républicain Mitt Romney l'a largement dépassée en matière de contributions. En juin, le candidat conservateur a récolté plus de 106 millions de dollars, 25 millions de plus que M. Obama.

Un responsable de l'équipe de ce dernier s'exprimant sous couvert de l'anonymat a révélé mardi à l'AFP que M. Obama avait versé 5.000 dollars.

"A lui seul, ce don ne permettra pas de dépasser les levées de fonds sans précédent auxquelles nous avons assisté chez les autres", a reconnu M. Obama dans son message.

"Mais nous avons toujours eu foi dans le fait que rien ne peut nous arrêter si nous contribuons tous", a-t-il ajouté, en appelant ses partisans à eux aussi verser leur obole avant l'échéance de mardi soir pour que ces dons soient pris en compte dans le bilan du mois de juillet.

Depuis des semaines, le président et ses collaborateurs multiplient les appels aux dons et affirment qu'ils lèveront sans doute moins d'argent au total que leurs concurrents, ce qui serait selon eux une première pour un président sortant.

Le record absolu de levées de fonds mensuelles dans une campagne électorale américaine avait été établi par M. Obama en septembre 2008, avec 150 millions de dollars.

Récupérer des fonds s'avère crucial aux Etats-Unis pour faire fonctionner des campagnes électorales dont le coût se chiffre en centaines de millions de dollars, dépensés notamment en publicités télévisées. M. Obama a encore obtenu 2,4 millions lundi soir lors d'une réunion dans un hôtel de New York.

L'élection présidentielle américaine aura lieu le 6 novembre.

tq/lb

PLUS:afp