NOUVELLES

Les Canadiennes Jennerich et Obee accèdent aux demi-finales en aviron

31/07/2012 07:12 EDT | Actualisé 30/09/2012 05:12 EDT

WINDSOR, Royaume-Uni - Les Canadiennes Lindsay Jennerich et Patricia Obee se sont bien ressaisies après leur décevante performance en préliminaire et elles se sont classées deuxièmes au repêchage du deux de couple poids légers. Cette performance leur permet d'accéder aux demi-finales.

Mais Douglas Vandor, de Dewittville, et l'Ontarien Morgan Jarvis ont faibli après un bon départ dans le deux de couple messieurs poids légers. Ils se sont contentés du quatrième rang, alors que la Grèce et la Hongrie ont assuré leur place en demi-finales.

Pour leur part, le Britanno-Colombien Michael Braithwaite et la Manitobain Kevin Kowalyk ont terminé sixième en demi-finale du deux de couple et ont raté leur qualification pour la finale. Il s'agit des premiers rameurs canadiens sur les sept embarcations inscrites à être éliminés à ces jeux.

Les huit canadiens messieurs et dames sont déjà qualifiés pour leur finale.

Jennerich and Obee (sept minutes 15,37 secondes) ont pris le deuxième rang derrière les États-Unis (7:13,82) au repêchage. Cuba a également accédé à la demi-finale, se classant troisième.

Jennerich avait mentionné dimanche qu'elles étaient «déçues mais pas découragées» après avoir fini cinquième de leur vague préliminaire, dimanche.

Vandor et Jarvis n'ont pas réussi à franchir le repêchage avec succès, se contentant du troisième rang de leur vague.

Ils avaient pourtant réussi un départ canon et ils détenaient une priorité de 1,7 seconde devant la Grèce après 500 mètres. Mais les Grecs ont réduit le déficit à deux centièmes au passage du 1000 mètres et ils les ont ensuite devancés. La Hongrie et l'Australie ont également dépassé les Canadiens dans les 500 derniers mètres.

«Quand nous sommes partis, nous ne sentions pas que nous donnions trop d'énergie. Mais nous n'avons pas été capables de rester avec les autres bateaux, a raconté Vandor.

«Ça fait des années que je m'entraîne fort et depuis que je suis tout petit je rêve d'avoir une médaille olympique. Je suis un peu en choc.»

Par ailleurs, le Nigérien Hamadou Djibo Issaka a terminé dernier de la demi-finale consolation en skiff. Il a terminé en 9:07,99, plus lent que les chronos qu'il avait réussi précédemment aux jeux (8:25,56 et 8:39,66).

Djibo Issaka a accédé à la finale F, s'attirant les applaudissements de la foule.

PLUS:pc