NOUVELLES

Le chef du Pentagone en Egypte pour rencontrer Tantaoui et Morsi

31/07/2012 06:56 EDT | Actualisé 30/09/2012 05:12 EDT

Le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta est arrivé mardi au Caire pour une visite-éclair destinée à réaffirmer le soutien des Etats-Unis à la transition démocratique en Egypte, un des ses alliés, a constaté un journaliste de l'AFP.

Deux semaines après le déplacement de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton dans la capitale égyptienne, le chef du Pentagone doit rencontrer le chef du Conseil suprême des forces armées (CSFA), le maréchal Hussein Tantaoui, puis le nouveau président islamiste Mohamed Morsi, engagé dans une épreuve de force avec les militaires.

"Au cours de l'année passée, j'ai maintenu un contact très étroit avec le maréchal Tantaoui. Mon message n'a pas varié: nous soutenons une transition vers un système de gouvernement démocratique en bon ordre, pacifique et légitime", a confié M. Panetta aux journalistes qui l'accompagnent, peu avant d'arriver au Caire.

Dans un contexte tendu entre militaires et pouvoir présidentiel civil, le patron du Pentagone n'a pas manqué de rendre hommage à l'attitude du CSFA lors de l'élection présidentielle qui a mené M. Morsi, un Frère musulman, au pouvoir.

Pour la première fois depuis la chute de la monarchie en 1952, le chef de l'Etat égyptien n'est pas issu des rangs de l'armée.

Selon l'entourage du ministre, l'entretien avec M. Morsi vise essentiellement à ce que les deux hommes fassent connaissance.

Washington insiste sur la nécessité pour le nouveau pouvoir de respecter les accords de paix conclus avec Israël en 1979 et s'inquiète par ailleurs d'une recrudescence des problèmes de sécurité dans la péninsule du Sinaï.

Israël exhorte fréquemment Le Caire à reprendre en main cette région limitrophe de son territoire, qui échappe largement au contrôle des forces égyptiennes et où se multiplient les trafics avec l'enclave palestinienne de Gaza.

Le secrétaire à la Défense se rendra ensuite en Israël puis en Jordanie.

mra/cr/cco

PLUS:afp