NOUVELLES

La chanteuse Sheryl Crow craint un homme ayant menacé de la «tuer par balle»

31/07/2012 12:09 EDT | Actualisé 30/09/2012 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Un juge a remis une ordonnance de non-communication temporaire contre un homme accusé d'avoir menacé de tuer la chanteuse Sheryl Crow.

L'ordonnance oblige Phillip Gordon Sparks, qui est âgé de 45 ans, à demeurer à au moins 90 mètres de la chanteuse et à ne pas tenter de communiquer avec elle, sa famille ou un de ses employés.

Crow a affirmé sous serment qu'elle avait peur de Sparks parce qu'il a émis des commentaires violents à son égard en ligne, l'accusant de lui avoir volé de l'argent et d'être entrée chez lui par effraction.

Elle a également déclaré que Sparks s'est récemment rendu aux bureaux d'un syndicat associé au milieu du divertissement et a affirmé à un employé qu'il allait «la tuer par balle».

Un employé de la Screen Actors Guild a confirmé ses dires, indiquant avoir parlé à Sparks le 16 juillet.

L'ordonnance de non-communication a été émise le 24 juillet. Une audience visant une ordonnance préventive de trois ans est prévue pour le 14 août.

PLUS:pc