NOUVELLES

JO-2012 - Concours complet: Jung offre deux médailles d'or à l'Allemagne

31/07/2012 11:35 EDT | Actualisé 30/09/2012 05:12 EDT

En moins de deux heures, d'abord avec ses équipiers de la Mannschaft, puis en individuel, Michael Jung est devenu double champion olympique de concours complet, offrant les deux premières médailles d'or des JO-2012 à l'Allemagne, mardi au parc royal de Greenwich.

Déjà champion du monde et d'Europe, Jung a précédé, avec 40,60 pts, la Suédoise Sara Algotsson Ostholt (43,30 pts), trahie par l'ultime obstacle, et sa compatriote Sandra Auffarth (44,80 pts), benjamine à 25 ans de la Mannschaft.

"Je vais fêter cela avec un dîner en famille, puis une +party+. J'aurais été content avec une 2e place mais, évidemment, l'or c'est mieux", a remarqué le vainqueur.

Avec sa calvitie, qui lui donne l'air plus âgé, Jung n'a rien de charismatique, non plus d'ailleurs que son partenaire Sam, issu du stud-book du Wurtemberg, un des nombreux élevages de chevaux de selle qui parsèment l'Allemagne.

Mais quel équidé que ce bai de 12 ans, qui se transforme en compétition. Aussi performant en dressage qu'en cross et en saut d'obstacles.

Jung a ainsi égalé son compatriote Hinrich Romeike qui avait réussi le même doublé individuel/par équipes en 2008. Le concours complet est donc resté un domaine germanique. C'est la 7e médaille d'or de l'Allemagne aux Jeux en concours complet. Et on ne quitte pas l'Allemagne avec Algotsson, épouse de Frank Ostholt, médaille d'or par équipes il y a quatre ans.

La Scandinave était évidemment triste même si, avec elle, la Suède a retrouvé le podium aux Jeux après 40 ans. La blonde cavalière pourra regretter à vie la "touchette" de sa jument Wega avec l'antérieur gauche. La barre a hésité avant de tomber.

Algotsson a manqué de devenir la première femme championne olympique d'une disciple où les dames se taillent désormais la part du lion. Quatre des cinq Britanniques, médaillés d'argent, étaient des amazones. Dont Zara Phillips, qui a justifié son rang, 13e dans la succession au trône.

Elle a marché sur les traces de sa mère, la princesse Anne, championne d'Europe par équipes en 1971 et surtout de son père, le capitaine Mark Phillips, champion olympique par équipes aux JO de Munich, en 1972.

"Je suis très fier de High Kingdom. C'est un bon sauteur et je plaide coupable pour la faute sur le 1er parcours. Non je n'ai pas eu besoin de préparation mentale particulière. La ferveur et les encouragements de la foule étaient suffisants", a expliqué la petite-fille de la reine Elizabeth II.

Le Néo-Zélandais Andrew Nicholson a égalé un record de longévité, en remportant une médaille, le bronze par équipes, 28 ans après son triomphe à Los Angeles.

asc/jr

PLUS:afp