NOUVELLES

Assureurs: le vol automobile baisse au Québec, de 64 pour cent depuis 2002

31/07/2012 10:58 EDT | Actualisé 30/09/2012 05:12 EDT

MONTREAL - Le vol automobile demeure en baisse au Québec, ayant été l'an dernier inférieur de 64 pour cent par rapport à 2002.

Selon le Plan statistique automobile que le Groupement des assureurs automobiles (GAA) dévoilé ce mardi, le taux de vol du véhicule en entier s'est élevé, en 2011, à 0,20 pour cent pour toutes les régions du Québec.

C'est dans le centre et l'est de Montréal que la fréquence de vol a été la plus forte, à 0,48 pour cent, devant Laval, Lanaudière et l'ouest de Montréal.

Jack Chadirdjian, du Groupement des assureurs automobiles, fait toutefois remarquer que le coût moyen d'un vol a été plus élevé dans les régions éloignées. Dans le Nord-du-Québec, l'Abitibi-Témiscamingue et sur la Côte-Nord, il s'élevait à environ 20 000 $ alors que pour tout le Québec, il se situait à 13 649 $.

Un autre volet de l'étude démontre que la fréquence de sinistre diminue avec l'âge, autant chez les hommes que chez les femmes, et ce, jusqu'à 65 ans, où on observe alors une légère augmentation. Jusqu'à 30 ans, la fréquence est plus élevée chez les hommes que chez les femmes.

Quant à la prime d'assurance moyenne, de 2005 à 2011, elle a diminué de 10 pour cent, de 578 $ à 536 $. En 2010, le Québec demeurait la province où l'assurance automobile était la moins chère au Canada avec une prime moyenne de 720 $ par année. En Ontario, elle a été de 1482 $.

-

PLUS:pc