NOUVELLES

Wall Street ouvre sans direction, surveillant les banques centrales

30/07/2012 10:02 EDT | Actualisé 29/09/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York a ouvert sans direction lundi, prudente avant des réunions de politique monétaire des banques centrales européenne (BCE) et américaine (Fed) cette semaine: le Dow Jones cédait 0,02% tandis que le Nasdaq progressait de 0,31%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average lâchait 2,27 points à 13.073,39 points, mais le Nasdaq, à dominante technologique, avançait de 9,11 points à 2.967,20 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 reculait de 0,02% (-0,34 point) à 1.385,63 points.

Wall Street avait terminé en hausse vendredi, clôturant au-delà des 13.000 points pour la première fois depuis début mai grâce à l'enthousiasme suscité par les dirigeants européens: le Dow Jones Industrial Average avait pris 1,46% à 13.075,66 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 2,24% à 2.958,09 points.

Après avoir "intégré dans les prix l'espoir suscité par les propos du président de la BCE jeudi" qui s'est engagé à faire le nécessaire pour préserver l'euro, "le marché pourrait se diriger vers une forte chute si de nouvelles mesures de stimulation de l'économie ne sont pas annoncées" au cours des prochaines séances, a remarqué Bryan Sapp, analyste actions de Schaeffer's Investment Research.

"Le marché est complètement focalisé sur la réunion de politique monétaire de la Fed mercredi et de la Banque centrale européenne jeudi, les courtiers espérant qu'une intervention des banques centrales contribue à diminuer le risque économique, augmente la liquidité du marché, et stimule le prix des actions", a noté Dick Green, du site Briefing.com.

La place new-yorkaise surveillait ainsi particulièrement lundi une rencontre en Allemagne entre le secrétaire au Trésor américain, Timothy Geithner, le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble et Mario Draghi, le président de la BCE.

En outre, une statistique européenne perturbait l'ouverture de la séance à Wall Street, ont noté les analystes de Wells Fargo, qui ont relevé que "la confiance économique en zone euro (avait) atteint un plus bas depuis septembre 2009" en juillet.

Le marché obligataire évoluait en légère hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans baissait légèrement à 1,536% contre 1,555% vendredi et celui à 30 ans à 2,610% contre 2,642%.

ppa/sl/bar

PLUS:afp